Nombre total de pages vues

mercredi 31 août 2011

La nave que viaja a Júpiter fotografía la Tierra y la Luna


Nave con destino Júpiter




La nave interplanetaria Juno que se dirige a Júpiter ha recorrido ya unos 10 millones de kilómetros (9,6 millones el pasado viernes), según informa la NASA, y ha enviado una foto de la Tierra y la Luna tomada a esa distancia. El vehículo fue lanzado al espacio el pasado 5 de agosto y, pese a cubrir en menos de un día la distancia de la Tierra a la Luna (casi 384.000 kilómetros), tiene todavía por delante un viaje muy largo, de cinco años, en los que recorrerá 2.800 millones de kilómetros hasta llegar al planeta gigante 

Nuestro planeta visto desde casi 10 millones de kilómetros

Fotografía de la Tierra y la Luna tomada el pasado 26 de
agosto por la nave interplanetaria de la NASa Juno
desde una distancia de 9,66 millones de kilómetros.-
NASA/JPL/CALTECH

Los expertos de la misión dedican las primeras semanas de vuelo a realizar pruebas exhaustivas y calibraciones de todos los instrumentos de a bordo, y la fotografía de la Tierra y la Luna, tomada con la cámara JunoCam el 26 de agosto, forma parte esas pruebas.
En la imagen se distingue dos manchas blanquecinas, una más grande y brillante, el planeta, y otra pequeña y muy tenue, su satélite natural. "Es una visión extraordinaria que la gente ve muy raramente", ha comentado Scott Bolton, investigador principal de la misión Juno. "Esta imagen de la Tierra muestra como se ve desde fuera, ilustrando una perspectiva especial de nuestro papel y lugar en el universo. Es una humillante pero bella perspectiva de nosotros mismos".
EL PAIS - ESPAÑA 

Sarkozy accusé de pots-de-vin


Sarkozy accusé de pots-de-vin

Dans « Sarko m’a tuer » (Stock), un ouvrage des journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme paru mercredi, la magistrate de Nanterre Isabelle Prévost-Desprez, qui a instruit un volet de l’affaire Bettencourt, aujourd’hui dessaisie, dit avoir été « frappée » par « la peur (des témoins) de parler sur PV (procès-verbal) à propos de Nicolas Sarkozy », selon des extraits cités par l’hebdomadaire L’Express. « L’un d’eux m’a dit qu’il avait vu des remises d’espèces à Sarko », poursuit la magistrate dans cet ouvrage, selon des passages également mentionnés par le quotidien Libération. Et elle précise : « L’infirmière de Liliane Bettencourt a confié à ma greffière, après son audition par moi : ’J’ai vu des remises d’espèces à Sarkozy, mais je ne pouvais pas le dire sur procès-verbal’ ».

La présidente de la 15e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre a été un temps saisie d’une citation directe de Françoise Bettencourt-Meyers qui accusait le photographe et écrivain François-Marie Banier d’avoir commis un abus de faiblesse sur sa mère. Selon la magistrate, « ce procès représentait pour l’Elysée un risque majeur, il y avait 90 % de chances pour que ce soit déflagratoire. Il fallait me faire dessaisir, par tous les moyens. Il était impératif de me débarquer ». Sollicitée par Libération, la juge s’est refusée à toute déclaration mais, écrit le quotidien en se référant à « son entourage », « elle assume absolument ses propos » et « ne retire rien » à ce qu’elle a dit aux auteurs du livre « Sarko m’a tuer ».

« Allégations mensongères », estime l’Elysée

« Ce sont des allégations scandaleuses, infondées et mensongères », a réagi le palais de l’Elysée. Le premier ministre français, François Fillon, a abondé dans le même sens et dit souhaiter que les procédures en cours « viennent rapidement » mettre un terme à ces « manipulations ».
Du côté de l’opposition socialiste, Martine Aubry affirme ne pas comprendre « que Mme la juge n’ait pas exprimé cela devant le procureur même si je sais les pressions dont elle a été l’objet et dont elle s’est d’ailleurs plainte ». « Je pense qu’aujourd’hui – je l’espère en tout cas – une nouvelle enquête va être ouverte. C’est ce qui se passe normalement dans un pays où la justice est indépendante et libre », a poursuivi la secrétaire du PS français.
Sur France 2, Fabrice Lhomme, un des auteurs de « Sarkozy m’a tuer », a indiqué que les extraits publiés par la presse « ne restituent que quelques phrases d’Isabelle Prévost-Desprez, qui parle surtout et principalement de la pression hallucinante qu’elle a eue sur les épaules ». « Elle dit clairement qu’elle a senti la main de l’Elysée derrière toutes les difficultés qu’elle rencontrait pour son enquête et derrière les peurs qu’elle devinait chez les témoins qu’elle convoquait », a-t-il ajouté.
(avec AFP)
LE SOIR - BELGIQUE 

Ouragan Irene - Encore plus de 5000 abonnés sans électricité

Hier soir, 5300 abonnés d'Hydro-Québec étaient toujours privés de courant. La Sécurité civile du Québec s'est réjouie de voir que la province avait mieux résisté que prévu au passage d'Irene. Quelque 600 maisons ont été affectées, surtout par des refoulements d'égout, mais les autorités s'attendaient à des dégâts plus importants. Trois cents personnes sont toujours déplacées hors de leur résidence.

Au Nouveau-Brunswick, plus de 2400 clients d'Énergie NB manquaient encore d'électricité hier matin. Les régions de Fredericton, Rothesay et Sussex sont les plus touchées. «On était préparé à répondre à des pannes d'électricité. Mais on n'a pas prévu un tel nombre de pannes ou un tel nombre de clients affectés», a admis Mélissa Morton, porte-parole de l'entreprise.

Aux États-Unis, les services de transport étaient rétablis hier sur la majeure partie de la côte est. Selon le dernier bilan, la tempête a causé la mort de 40 personnes aux États-Unis. À New York, métro et autobus ont repris leur service dès lundi. Au Vermont, la Garde nationale utilisera des hélicoptères et des véhicules spécialisés pour ravitailler les collectivités coupées du monde par la tempête. En Caroline du Nord, un millier de personnes restaient dans des centres d'accueil d'urgence en attendant de pouvoir regagner leur domicile. Près de trois millions de foyers et entreprises dans une dizaine d'États restaient privés d'électricité.

Une nouvelle tempête tropicale, Katia, est en formation dans l'Atlantique et devrait se transformer en ouragan dès aujourd'hui. Elle pourrait toucher les Caraïbes, mais il est trop tôt pour déterminer si elle menace les États-Unis.
LE DEVOIR - CANADA

L'image du jour (31-08-2011)

Les biens de la famille Kadhafi exposés en place publique
Aïcha Kadhafi, sa mère et ses frères Mohammed et Hannibal ont fui la Libye pour l’Algérie. L’occasion pour les libyens de jeter un œil aux biens personnels de la famille du guide suprême. REUTERS / Zohra Bensemra

Scandale Sarkozy - Affaire Bettencourt : une juge accuse Sarkozy d'avoir reçu des espèces



Publié le 31.08.2011, 07h43 | Mise à jour : 11h56  

Dans un livre publié par deux journalistes du Monde, Isabelle Prévost-Desprez raconte comment elle a recueilli, dans le secret de son cabinet, des témoignages saisissants mettant en cause Nicolas Sarkozy. | AFP/Fred Dufour


Ce n'est qu'une phrase dans un livre, mais elle fait l'effet d'une bombe. Parce que son auteure est une magistrate au sommet de l'institution judiciaire, la juge Isabelle Prévost-Deprez, dessaisie de l'affaire Bettencourt. Et parce qu'elle accuse directement Nicolas Sarkozy d'avoir reçu des espèces chez Lilane Bettencourt avant son élection en 2007, dans un livre publié ce mercredi par deux journalistes.
Dans un livre consacré aux personnes brisées par le chef de l'Etat, intitulé «Sarko m'a tuer», Gérard Davet et Fabrice Lhomme, journalistes au Monde, ont recueilli le témoignage saisissant de la juge Prévost-Deprez. Cette magistrate aguerrie instruisait un volet du dossier Bettencourt avant d'en être déssaisie à l'automne 2010. Et pour cause, révèle-t-elle : elle avait connaissance d'au moins deux témoignages incriminant expressément le chef de l'Etat.

«J'ai vu des remises d'espèces à Sarkozy»

Le premier témoignage vient d'un des témoins dans l'affaire, raconte-t-elle dans le livre : « Il m'a dit qu'il avait vu des remises d'espèces à Sarko». Un témoignage recueilli hors procès verbal. La magistrate raconte ensuite qu'un deuxième témoin s'est exprimé, non pas à elle, mais à une personne de son cabinet. «L'infirmière de a confié à ma greffière, après son audition par moi : J'ai vu des remises d'espèces à Sarkozy, mais je ne pouvais pas le dire sur le procès-verbal ».

Deux témoins, révèle donc la magistrate, ont vu le chef de l'Etat recevoir des espèces de la part de la milliardaire avant sa campagne en 2007. Lorsque l'affaire battait son plein, la comptable de Liliane Bettencourt avait bien parlé de versement d'espèces mais n'avait nommé personne.

Qu'une juge respectable lâche donc dans un livre ces informations absolument déflagratoires est une première. Libération note d'ailleurs que la vice-présidente du TGI de Nanterre devra sans doute assumer ses propos devant un tribunal, si les nouveaux magistrats chargés de l'affaire décident d'entendre son témoignage ou celui de l'infirmière en question.

«Boules puantes»
L'Elysée a répliqué ce mercredi que ces accusations étaient «infondées, mensongères et scandaleuses». Contactée par Libération, la présidence de la République assurait dès mardi «tout ignorer, tout», et s'indignait d'une «situation affolante, d'un régime où l'on peut preofesser des accusations sans en assumer la responsabilité.» «La magistrate avait le devoir de ne pas garder une information comme celle-là», note par ailleurs l'Elysée, qui s'étonne de ces révélations, «un an et demi après les faits». Un proche du chef de l'Etat évoque même une attaque de campagne dans les colonnes du journal : «Martine Aubry dénonçait les boules puantes. Eh bien, nous y sommes.»

Pour Fabrice Lhomme, un des auteurs de «Sarkozy m'a tuer», «cela ne restitue que quelques phrases d'Isabelle Prevost-Desprez, qui parle surtout et principalement de la pression hallucinante qu'elle a eue sur les épaules (...), et elle dit clairement qu'elle a senti la main de l'Elysée derrière toutes les difficultés qu'elle rencontrait pour son enquête et derrière les peurs qu'elle devinait chez les témoins qu'elle convoquait».

Réagissant à ces révélations, la droite s'indigne ce mercredi dans le sillage de l'Elysée, tandis que la gauche espère l'ouverture d'une enquête.
LeParisien.fr

LE "BOOMERANG" DE SCANDALES EN TOUT GENRE DEMASQUE SARKOZY


Les propos d'Isabelle Prévost-Desprez sont démentis par l'Elysée. "Ce sont des allégations scandaleuses, infondées et mensongères", affirme-t-on à l'Elysée.

Dans un livre publié mercredi 31 août par deux collaborateurs du Monde, Gérard Davet et Fabrice Lhomme (Sarko m'a tuer, éd. Stock, 364 p., 19 euros), une trentaine de personnalités s'estimant victimes de Nicolas Sarkozy s'expriment. Policiers, magistrats, hauts fonctionnaires, responsables politiques ou simples anonymes racontent comment leur carrière, voire leur vie, a été brisée par le chef de l'Etat ou son entourage.
Parmi ces personnalités, la juge de Nanterre (Hauts-de-Seine) Isabelle Prévost-Desprez, qui a notamment instruit un supplément d'information dans l'affaire Bettencourt, avant d'être dessaisie à l'automne 2010. La magistrate, qui explique avoirfaire face aux pressions du pouvoir via le procureur Philippe Courroye, un proche du président de la République, révèle notamment les confidences que lui auraient faites des témoins situés dans l'entourage de Liliane Bettencourt. "L'un d'eux, hors procès-verbal, m'a dit qu'il avait vu des remises d'espèces à Sarko", assure-t-elle.
Isabelle Prévost-Desprez évoque également le témoignage de l'infirmière de l'héritière de L'Oréal, qui aurait confié à sa greffière : "J'ai vu des remises d'espèces à Sarkozy, mais je ne pouvais pas le dire sur procès-verbal." Mercredi 31 août au matin, l'Elysée à déclaré à l'Agence France-Presse (AFP) que les déclarations de Mme Prévost-Desprez étaient "infondées, mensongères et scandaleuses". La porte-parole du gouvernement, Valérie Pécresse, a ajouté, sur France 2 : "Quand on a des accusations à porter, on doit les porter devant la justice." Martine Aubry a, de son côté, demandé "l'ouverture d'une enquête" : "Je ne comprends pas que Mme la juge n'ait pas exprimé cela devant le procureur même si je sais les pressions dont elle a été l'objet et dont elle s'est d'ailleurs plainte", a déclaré la candidate à la primaire sur BFM TV/RMC. "Quand une allégation se retrouve sur la place publique une nouvelle enquête doit avoir lieu."
Les déclarations de Mme Prévost-Desprez font écho à celles de Claire Thibout, l'ancienne comptable des Bettencourt, qui décrit dans l'ouvrage comment la police, à la demande du parquet de Nanterre, a tenté de la faire revenir sur ses déclarations en juillet 2010 au site Mediapart, dans lesquelles elle désignait Nicolas Sarkozy comme destinaire éventuel d'enveloppes d'argent liquide.
Le livre contient d'autres révélations sur les méthodes qui auraient été employées par le pouvoir pour déstabiliser des adversaires politiques ou nuire à des personnalités. Il contient notamment le témoignage de l'ancien conseiller de Michèle Alliot-Marie à la chancellerie, David Sénat, mis à l'écart et placé sous surveillance par les services secrets, car suspecté d'être une source du Monde dans l'affaire Bettencourt.
Le magistrat explique comment un conseiller du chef de l'Etat aurait cherché à obtenir des informations sur une affaire privée susceptible de nuire à Me Olivier Metzner, l'avocat de la fille de Liliane Bettencourt. Il raconte aussi que le cabinet de Michèle Alliot-Marie aurait fait fuiter dans la presse, au moment de l'affaire Clearstream, des éléments de la procédure pouvant être embarrassants pour Dominique de Villepin.
LE MONDE

LE SCANDALE. SARKOZY MELE A AFFAIRE DE GROS SOUS ET PRESSIONS SUR LA JUSTICE

Nicolas Sarkozy le 24 août à l'Elysée

L’affaire Bettencourt s’invite à l’Elysée

La juge Prévost-Desprez, aujourd’hui dessaisie, explique qu’un témoin a vu Nicolas Sarkozy se faire remettre des espèces chez la milliardaire. Une révélation explosive publiée dans le livre de deux journalistes et démentie par la présidence de la République.

Bettencourt le retour ! La saga politico-judiciaire en sommeil depuis plusieurs mois vient de s’enrichir d’un épisode spectaculaire. Avec en vedettes Nicolas Sarkozy et la juge Isabelle Prévost-Desprez.
L’histoire se noue dans un livre à paraître demain (1), signé de deux journalistes du Monde. Un recueil de témoignages de personnalités ayant eu à subir les foudres du chef de l’Etat. Parmi elles, Isabelle Prévost-Desprez, ancienne juge financière au tribunal de Paris.

LIBERATION

mardi 30 août 2011

Video - comment naissent les galaxies?

Pour la première fois, une équipe a réussi à modéliser la vie d'une galaxie spirale, similaire à notre Voie Lactée, de sa naissance à aujourd'hui.
Comment naissent les galaxies, ces majestueuses formations dans lesquelles se forment des milliards d'étoiles ? Cette question, apparemment banale, était jusqu'à présent restée sans réponse. Le scénario global se dessine depuis plusieurs années mais toutes les tentatives pour modéliser numériquement le précieux savoir accumulé avaient échoué. Une équipe composée de chercheurs suisses de l'Institut de physique théorique et de l'Institut d'astronomie de Zürich, ainsi que d'astrophysiciens de l'Université de Californie, vient de réaliser cette prouesse pour la première fois.
Ci-dessous, la formation d'une galaxie spirale vue de dessus puis de profil, depuis l'après Big Bang (environ 100 millions d'années après l'explosion originelle), jusqu'à aujourd'hui, 13 milliards et demi d'années plus tard.



Les paramètres de départ utilisés pour cette modélisation sont issus de l'observation. L'écho du Big Bang peut en effet être décelé dans le ciel par les spécialistes. Il donne des renseignements indispensables (densité, température, composition, etc) sur le nuage de gaz qui a suivi la gigantesque explosion. Les chercheurs choisissent alors un petit carré de ciel et rentrent les valeurs correspondantes de l'écho dans leurs équations. La zone contient potentiellement des milliards de galaxies. «Pour éviter de trop longs calculs, l'équipe a rapidement zoomé sur l'un des grumeaux de matière dans lesquels peuvent se former des galaxies», explique au figaro.fr Romain Teyssier, professeur à l'université de Zürich et chercheur au Centre d'études atomiques et aux énergies alternatives (CEA) spécialisé dans la modélisation numérique des galaxies.

L'image du jour 30-08-2011

Fin du ramadan et fête de l′Aïd el-Fitr à Moscou
A Moscou, des musulmans célèbrent l’Aïd el-Fitr, fête marquant la fin du mois de jeûne du Ramadan. REUTERS/Mikhail Voskresensky

lundi 29 août 2011

Irène déferle maintenant sur le Québec

Un résidant de Brooklyn tente de circuler à vélo dans des rues inondées. New York, qui craignait le pire, a été relativement épargnée par Irene.<br />

Au Québec, les autorités étaient sur un pied d'alerte en vue de l'arrivée d'Irene, dont le plus fort devait frapper la nuit dernière: 245 000 foyers étaient déjà privés d'électricité hier, et on craignait que les grandes marées n'entraînent une sérieuse montée des eaux dans le Bas-Saint-Laurent. Aux États-Unis, c'est avec un soupir de soulagement que la cote est constate qu'Irene n'a pas causé les destructions redoutées.
Le Devoir - Canada 

L'image du jour 29-08-2011

Un parking New-yorkais inondé après le passage d'Irène
A l’image de ce parking new-yorkais submergé par les flots, l’ouragan Irène a laissé derrière lui de nombreuses inondations. Il poursuit à présent sa route vers le Nord-Est américain. REUTERS/Lucas Jackson

dimanche 28 août 2011

Histoire: accident ferroviaire de la gare Montparnasse


L'accident ferroviaire de la gare Montparnasse est un accident qui se produisit le 22 octobre 1895 à la gare de Paris-Montparnasse.
Le train express no 56 desservant la ligne Granville - Paris, transportant 131 passagers, est à l'origine de cet accident ferroviaire qui est l'un des plus spectaculaires de l'histoire des chemins de fer français.

« Un train est tombé par la fenêtre dans la rue ! »[note 1] Ce train s'approchait de la gare Montparnasse[note 2] ; il était tracté par la locomotive n° 721 du type 120 et était conduit par un cheminot d’expérience, Guillaume Marie Pellerin, qui travaillait depuis 19 ans au service des chemins de fer. Le convoi était constitué de deux wagons de bagages et d'un wagon postal qui se trouvaient directement derrière la locomotive, suivis par huit voitures de voyageurs, tandis qu'un dernier wagon de bagages fermait le cortège[1].
Le convoi étant parti avec neuf à dix minutes de retard, Pellerin souhaitait arriver à l’heure à Montparnasse et de ce fait n’a pas ralenti suffisamment tôt. Le chef de train Albert Mariette a bien essayé d’actionner le frein d’urgence Westinghouse mais celui-ci n'a pas fonctionné.
Il ne restait que les freins de la locomotive qui furent insuffisants. À quatre heures précises[note 3], le convoi a fracassé les heurtoirs, traversé la gare ainsi que la terrasse, défoncé le mur de façade puis est tombé sur la station de tramways située 10 m en contrebas. Toutes les voitures de voyageurs sont restées dans la gare[2].

Conséquences de l'accident[modifier]
Il y eut seulement cinq blessés graves : deux voyageurs, un pompier et les deux employés des chemins de fer.
Malheureusement, la locomotive tomba près d’un kiosque à journaux installé devant la gare, rue de Rennes : une passante fut blessée et la responsable de ce kiosque du nom de Marie-Augustine Aguilard, qui, ce jour-là, remplaçait son mari, fut tuée, non par la locomotive, qui passa au-dessus d'elle sans la toucher, mais par un morceau de maçonnerie tombé de la gare[3]. Son mari témoigna :
Elle est morte, tuée sur le coup. Elle tricotait, assise sur les marches de la buvette. Et me voilà seul avec mes deux petits garçons[4].
Les Chemins de Fer de l'Ouest ont payé son enterrement et versé une rente à ses deux enfants. Le conducteur Guillaume-Marie Pellerin a été condamné à deux mois d’emprisonnement et 50 francs d’amende, et le chef de train Albert Mariette à 25 francs d’amende.
La locomotive était quasi intacte. Elle resta quatre jours suspendue avant qu'on réussisse à la dégager. L'événement provoqua une énorme affluence de curieux :
Depuis le matin jusqu'au soir une procession s'est organisée : les gens prenaient leurs billets, passaient auprès des wagons des postes du train de Granville, stationnaient le plus longtemps qu'ils pouvaient et redescendaient dans la cour de la gare, sans avoir pris le train[5].

Argentina: la sequía en el sudoeste bonaerense, un caso digno de ayuda internacional


La sequía en el sudoeste bonaerense, un caso digno de ayuda internacional

Cinco años de una sequía sin antecedentes que diezmó al ganado, llevó a la ruina a los productores rurales, puso en jaque a la economía regional y produjo un serio deterioro del suelo significaron para el sudoeste bonaerense una durísima lección. Ahora cuando el clima parece darle una tregua, organismos internacionales acaban de reconocer su caso como uno de los primeros de Latinomérica dignos de recibir un fondo de ayuda contra el cambio climático.
abre comillas"Este año llovió un poco; lo que es un dato alentador pero también un riesgo: el de olvidarnos lo que nos pasó y hacer las mismas macanas que antes" cierra comillas
Durante el 2º Congreso de Desertificación, desarrollado sobre el final de la semana última en Carmen de Patagones y Tornquist, un representante del Banco Mundial anunció la preaprobación de una donación de más de cuatro millones de dólares para ayudar a la zona a fortalecerse frente a la sequía. Se trata de dinero del Fondo de Adecuación al Cambio Climático, un recurso creado recientemente por Naciones Unidas y que hasta ahora nunca había tenido como destino posible a nuestro país.
Con un cuarto de la superficie de la Provincia, el sudoeste bonaerense no pertenece a la pampa húmeda sino a una patagonia semiárida con limitaciones productivas. Pese a ello "cuarenta años de un régimen de lluvias más alto de lo normal -explican desde la Asociación Argentina de Meteorólogos- hicieron que se corriera la línea de humedad" y muchos productores perdieran de vista la aridez histórica de su región. En ese contexto proliferaron prácticas de laboreo agresivas y desmontes.
Las consecuencias de ello se hicieron visibles durante la última gran sequía, que tuvo su momento más crítico en 2009, cuando la fertilidad de la tierra terminó volándose con el viento en buena parte de la región. Es así que hoy, pese a que ha vuelto a llover, su recuperación productiva se plantea lenta, por no decir incierta. Con su principal capital comprometido y una economía golpeada, el gran desafío que enfrenta el sudoeste no es sólo sobreponerse a la crisis sino, ante todo, aprender de ella.
UNA PRUEBA PILOTO
Clic para ampliarAdemás de la gravedad de la sequía y de las "fuertes evidencias de que el cambio climático podría acentuar el problema", fue la determinación de los pobladores para aprender de la experiencia lo que llevó al Banco Mundial a considerar el caso como un posible candidato al Fondo de Adecuación. Y así terminó preaprobándose el viernes pasado una donación de 4.300.000 dólares para el sudoeste bonaerense.
"Si bien falta el visto bueno definitivo, somos optimistas porque el proyecto de adecuación presentado por la secretaría de Medio Ambiente y el Organismo Provincial de Desarrollo Sostenible cumple todos los requisitos", reconoce Marcelo Acerbi, especialista ambiental del Banco Mundial, quien calcula que la donación podría hacerse efectiva a mediados del año entrante.
El Dia - Argentina

Tourisme: Portugal made in Spain...


Si le Portugal avait un Ministère de la Culture ou un Secrétariat d'Etat au Tourisme, ce film de 56 minutes aurait bien pu avoir été réalisé par des Portugais. Mais comme le Portugal n'en a pas, ces merveilleuses images, ont été tournées par la TVE. Made in Spain... "Obrigado" Pais do Burro!

Irène : à New York, le pire a été évité


Times Square à New York, dimanche matin.

Après avoir fait neuf morts et entraîné l'évacuation de plus de 2 millions de personnes, l'ouragan Irène a frappé New York dans la nuit de samedi à dimanche. La dépression a perdu son statut d'ouragan à son arrivée sur la "Grosse pomme" : le Centre national américain des ouragans (NHC) parle désormais de tempête tropicale. En milieu de matinée, la pluie avait faibli, la circulation reprenait progressivement, et certains New Yorkais se promenaient en famille.
New York "s'en est sortie", a déclaré dimanche le responsable des services de secours de la ville sur CNN. "Nous avons beaucoup de dégâts dans la ville", a-t-il nuancé, évoquant des "milliers d'arbres à terre ou endommagés, de nombreux débris, et des inondations". Les dégâts provoqués pourraient être très importants et atteindre "des dizaines de milliards de dollars", selon le gouverneur du New Jersey.
LES NEW-YORKAIS DANS LE NOIR
A New York, plus de 50 000 personnes se sont réveillées sans électricité dimanche, alors que la ville était noyée sous des pluies torrentielles. Ces coupures touchaient le Bronx, Brooklyn, le Queens et Staten Island. Aucun problème n'était signalé à Manhattan, selon le distributeur Con Edison.
Le maire de New York, Michael Bloomberg, avait demandé aux habitants de rester impérativement chez eux. "Ne sortez pas dans les rues, restez chez vous ou dans les centres d'accueil", avait-il insisté, ajoutant qu'il était "trop tard pour partir", pour ceux qui n'avaient pas observé les consignes d'évacuation dans les zones inondables.
VILLE MORTE
A Times square, à New york, un message de prévention diffusé par les autorités le 27 août.
A Times square, à New york, un message de prévention diffusé par les autorités le 27 août. REUTERS/BRENDAN MCDERMID
Transports en commun arrêtés, aéroports fermés, évacuations par milliers, New York, habituellement si festive, ressemblait pourtant à une ville morte samedi soir. A Manhattan, les bars et restaurants étaient fermés, les spectacles de Broadway annulés, les habituelles hordes de touristes avaient déserté Time Square. Nombre de magasins avaient protégé leurs vitrines avec des panneaux de contreplaqué, et les New Yorkais étaient calfeutrés chez eux.
Le métro new-yorkais a été fermé, le 27 août, à cause de l'ouragan Irène.
Le métro new-yorkais a été fermé, le 27 août, à cause de l'ouragan Irène.REUTERS/BRENDAN MCDERMID
370 000 personnes avaient reçu l'ordre du maire d'évacuer avant samedi soir les zones inondables de la ville, du jamais vu à New York. Certains ont quitté la ville, d'autres se sont réfugiés chez des proches, dans les hôtels pris d'assaut ou dans la petite centaine de centres d'accueil ouverts par la mairie.
Les garde-côtes américains ont également relevé le niveau d'alerte dans le port de New York, principal centre pétrolier de la côte est des Etats-Unis. Cela signifie une forte réduction du trafic maritime ainsi que des retards jusqu'à ce que les vents transportés par la dépression faiblissent suffisamment.
UN MILLION DE PERSONNES ÉVACUÉES
 En Caroline du Nord, au moins trois personnes ont été tuées à la suite du passage de l'ouragan Irène, le 27 août.
En Caroline du Nord, au moins trois personnes ont été tuées à la suite du passage de l'ouragan Irène, le 27 août.AFP/NICHOLAS KAMM
Dimanche matin, l'ouragan a également touché une seconde fois le New Jersey, près de New York, a annoncé le centre national des ouragans. Plus d'un million de personnes avaient été évacuées des zones côtières. La quasi-totalité de petite ville touristique de Cap May, directement située sur la trajectoire d'Irène, a été évacuée.
Irène avait touché la terre samedi en Caroline du Nord, provoquant vents violents et pluies torrentielles, et privant d'électricité des centaines de milliers de personnes. Douze personnes sont mortes en Caroline du Nord, en Virginie et en Floride.
AÉROPORTS FERMÉS
Le président Obama, qui a exigé d'être tenu au courant de la situation heure par heure, s'est entretenu avec son équipe chargée des situations d'urgence, comprenant notamment le vice-président Joe Biden, et la secrétaire à la sécurité intérieure Janet Napolitano, a indiqué la Maison Blanche.
Les trois principaux aéroports de New York, comme ici à JFK, ont été fermés à aprtir de samedi soir.
Les trois principaux aéroports de New York, comme ici à JFK, ont été fermés à aprtir de samedi soir.Reuters/JESSICA RINALDI
La fermeture des trois aéroports new yorkais, dont l'aéroport international J.F. Kennedy, a créé une formidable pagaille, avec des milliers de vols annulés. Le service ferroviaire a aussi été réduit et la compagnie Amtrack prévoit de suspendre tout le trafic sur la côte Est dimanche.

L'image du jour 28-08-2011

Mondiaux d'athlétisme : Bolt disqualifié
Le Jamaïcain Usain Bolt, le grand favori de la finale du 100 m des championnats du monde d’athlétisme, a été disqualifié pour faux départ. Son compatriote Yohan Blake a remporté l‘épreuve. Max Rossi / Reuters

samedi 27 août 2011

Le n°2 d'Al-Qaïda a été tué au Pakistan

Le N°2 d'al-Qaïda a été tué au Pakistan
Le numéro deux d'Al-Qaïda, Atiyah abd al-Rahman, a été tué au Pakistan, a indiqué samedi un haut responsable américain.
Un haut responsable américain a indiqué sous couvert d'anonymat qu'Atiyah abd al-Rahman avait été tué dans la zone tribale du Waziristan le 22 août, sans en dire plus sur les circonstances de sa mort.

Des responsables dans la région tribale avaient indiqué à l'AFP, la semaine dernière, qu'un drone américain qui avait tiré sur un véhicule dans le Nord Waziristan avait tué quatre personnes.

Le responsable américain a estimé que la mort d'Atiyah abd al-Rahman était un coup très dur pour Al-Qaïda dans la mesure où son chef, Aymen al-Zawahiri,
se reposait beaucoup sur lui depuis la mort de Ben Laden et même avant.

"Le matériel qui a été trouvé dans la maison de Ben Laden a clairement montré que (Atiyah abd al-Rahman) était profondément impliqué dans la direction des opérations d'Al-Qaïda", a dit le responsable.

"Il a assumé plusieurs responsabilités dans l'organisation et sera très difficile à remplacer", a-t-il ajouté.
Belgique - RTBF

RIVER vive otro día particular: local en Huracán y sin público

River es la esperanza de un rápido regreso a Primera División, el empuje de una hinchada herida en su orgullo que quiere recuperar cuanto antes su lugar en el mundo . Y es, también, un club envuelto en problemas extradeportivos por la suspensión del Monumental y por el episodio de violencia ocurrido el jueves en los quinchos del Monumental. En medio de esa doble vida , River irá hoy en busca de su tercera victoria consecutiva en la B Nacional, ante Desamparados. Será en la cancha de Huracán a partir de las 19.15, con el arbitraje de Gabriel Favale y sin el calor de ese público que tendrá que ver el partido por televisión (Canal 7) ante el rechazo de la Justicia a la medida cautelar presentada por River contra la suspensión de cinco fechas para el Monumental.
En el Ducó sólo estarán los jugadores, los árbitros, unos pocos dirigentes de ambos equipos y los periodistas.
River le ganó sin discusión a Chacarita y a Independiente Rivadavia, pero su arranque no resultó tan auspicioso en el juego como en los números. Matías Almeyda apuntó a mejorar el nivel durante la semana. El Pelado tiene una ventaja en ese sentido: recuperado Martín Aguirre de una contractura, podrá presentar los once por tercera vez seguida.
“La idea no es salir a defendernos”, dijo el técnico de Desamparados, Marcelo Bonetto. Se verá si realmente se animan a jugarle de igual a igual al equipo con el mejor plantel de la categoría. Desamparados arrancó con un triunfo ante Patronato y después cayó frente a Chacarita.
El River de la doble vida da su tercer paso en la categoría en la que nunca imaginó jugar. Y para estar a tono con esa circunstancia antinatural , lo hará a puertas cerradas, sin esa gente que revolucionó a la B Nacional.
Clarin - Argentina

New Jersey : plus d'un million de personnes ont quitté la côte


OCEAN CITY (MARYLAND), 27 AOUT 2011. Les vagues gagnent en intensité. OCEAN CITY (MARYLAND), 27 AOUT 2011. Les vagues gagnent en intensité.
AFP/Mark Wils
Les Etats-Unis sont sur le pied de guerre alors que l'ouragan Irene a atteint la Caroline du Nord et la Virginie, ce samedi, avant de remonter vers Washington, New York et Boston dimanche. Quelque 65 millions de personnes pourraient être affectées par son passage. Echaudées par les ravages de l'ouragan Katrina à La Nouvelle-Orléans en 2005, les autorités craignent des inondations, des coupures de courant et des destructions.
Ecourtant ses vacances, a appelé ses compatriotes à prendre Irene «au sérieux». A New York, les aéroports de New York sont fermés pour tous les vols à l'arrivée, tout comme les transports en commun de la ville.

Avec un diamètre de 820 kilomètres, soit près d'un tiers de la longueur totale de la côte Est (2 675 km), Irene est un véritable «monstre», classé en catégorie 2 puis 1 ce samedi sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui en compte cinq. Ses vents ont faibli ces dernières heures pour atteindre un maximum de 160 km/h. Irene «devrait un peu s'affaiblir après avoir touché la côte, mais devrait rester un ouragan tout au long de son parcours le long de la côte atlantique dimanche», prévoit le NHC.

Riner dans la légende


Riner dans la légende

"Dans ma tête, la défaite est inconcevable". Teddy Riner a tenu parole. Pourtant gêné dans sa préparation par une blessure à l'annulaire de la main droite survenue en juin dernier, à l'occasion des championnats de France par équipes, le Tricolore a été impressionnant de maîtrise samedi à Bercy pour aller chercher son quatrième titre mondial des plus de 100 kg et son cinquième titre mondial en comptant celui glané en toutes catégories à Levallois-Perret en 2008. Une performance qui lui permet d'être le premier judoka à faire mieux que Shozo Fujii, Yasuhiro Yamashita, Naova Ogawa et David Douillet, qui ont tous décroché quatre titres mondiaux au cours de leur carrière. Certes, le passage à un championnat du monde tous les ans en 2009 a permis au Guadeloupéen d'atteindre un tel palmarès plus rapidement, mais sa domination au sommet du judo mondial semble plus que jamais sans partage.

Un seul objectif, l'or olympique

Privé sur décision des arbitres d'un deuxième titre en toutes catégories l'an dernier à Tokyo par le Japonais Daiki Kamikawa - sa seule défaite depuis celle aux JO de Pékin face à l'Ouzbek Abdullo Tangriev -, le chef de file de l'équipe de France n'a cette fois laissé aucune chance à ses adversaires, qu'il a broyé un par un. Le Brésilien Daniel Hernandes, l'Allemand Robert Zimmerman, battu par étranglement, le Mongol Batsuuri Namsraijav, le Hongrois Barna Bor et le Sud-Coréen Sung-Min Kim, balayés tous deux en moins d'une minute, ont en effet tous été vaincus par ippon. En finale, le médaillé de bronze des JO de Pékin a mis trois minutes trente pour venir à bout de Toelzer et faire chavirer de bonheur le POPB. A lui désormais d'aller chercher l'été prochain le seul titre qui manque encore à son palmarès, l'or olympique. Et dire qu'il n'a que 22 ans...

Le Boeing 787 Dreamliner bon pour le service... enfin


Le Boeing 787 Dreamliner bon pour le service... enfin

Boeing voit le bout du tunnel avec le B787 Dreamliner. Les autorités américaines et européennes - l'Administration fédérale de l'aviation (FAA) américaine et l'Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) - ont remis aujourd'hui conjointement la certification de type de l'appareil à l'avionneur de Seattle. Ce document - l'équivalent du certificat des Mines pour une voiture - atteste que l'avion est bon pour le service, construit selon les règles de l'art et apte à transporter des passagers selon les normes de sécurité actuellement en vigueur. Ce feu vert vient donc d'être donné à l'issue de près de 5 000 heures de vol effectuées par neuf avions.
La conception, la construction et les essais du Boeing 787 Dreamliner ont été particulièrement laborieux, entraînant au total trois ans et demi de retard. Ce biréacteur long-courrier de moyenne capacité (210 à 250 sièges) fait appel plus largement que les avions actuels aux matériaux composites. La fabrication des sous-ensembles (ailes, fuselage, etc.) a été délocalisée dans le monde. Cette externalisation a posé de nombreux problèmes de qualité, notamment pour les pièces produites en Italie, au point de rendre nécessaire le rapatriement d'une partie de la production. Aussi, lors des essais en vol, un incident avec un début d'incendie, en novembre dernier, a exigé de revoir une grande partie du système électrique de l'avion. Les vols ont alors été suspendus une deuxième fois.
Mais après 1 700 heures de vol, le 17 août, un des 787-8 équipés de moteurs Rolls-Royce a terminé la campagne d'essais, débouchant enfin sur la certification de type. La construction en composites du B787 lui permet d'être plus léger, et donc d'économiser du carburant, environ 20 % par rapport au Boeing 767 qu'il remplace plus ou moins.
En service régulier à la fin de l'année
La livraison au premier client, la compagnie japonaise ANA, qui en a commandé 55, interviendra le 25 septembre à Seattle, suivie le lendemain d'une cérémonie à Tokyo. Le nouvel appareil long-courrier reliera en décembre Tokyo à Pékin, puis Tokyo à Francfort dès janvier. D'ici là, le premier 787 d'ANA volera sur des lignes court-courrier au Japon, ce qui permet à l'occasion de nombreuses étapes de familiariser les équipages et les équipes au sol avec l'avion. ANA n'a pas prévu de desservir Paris, car la capacité du 787 Dreamliner est trop faible pour une ligne qui remplit tous les jours plusieurs Boeing 747. Le transporteur japonais attend quatorze B787 d'ici au milieu de l'année prochaine, et va les utiliser pour booster son réseau international.
Affiché à 185 millions de dollars au catalogue Boeing, le 787-8 doit être suivi par des versions -9 et -10 plus grandes. Le carnet de commandes est exceptionnel, avec 827 contrats signés par 56 compagnies et loueurs depuis le lancement du programme en 2004. Reste maintenant à les produire. On se souvient qu'Airbus, avec le super jumbo A380, avait effectué un "sans faute" aux essais en vol... suivi d'une vraie galère quand la production en série a été lancée. Boeing prévoit de démarrer une deuxième ligne d'assemblage à Charleston, en Caroline du Sud. Une implantation qui pose problème avec les partenaires sociaux de la première chaîne de production, celle de l'usine d'Everett, au nord de Seattle. L'enjeu est d'arriver à produire au total dix avions par mois dès 2013.

L'ouragan Irene frappe la Caroline du Nord


Vue satellitaire de l'ouragan Irene à l'approche des Bahamas le 23 août 2011

L'ouragan, qui s'est un peu affaibli, a frappé samedi matin la côte américaine au niveau de la Caroline du nord
Pluies fortes et rafales de vent s'abattaient sur Kill Devil Hills, à quelques kilomètres de l'oeil du cyclone.

Irene doit ensuite longer la côte est en direction de Washington, New York et Boston. Il est attendu dimanche à New York où le maire a ordonné l'évacuation de plusieurs quartiers vulnérables et de 370.000 personnes.

"C'est la première fois", a-t-il dit, qu'une telle mesure d'évacuation est prise à New York. Au moins 370.000 personnes devaient quitter leurs logements.

A New York, les secteurs concernés par l'évacuation obligatoire sont notamment Coney Island et Manhattan Beach à Brooklyn, Far Rockaway et Broad Channel dans le Queens, et d'autres secteurs côtiers de Staten Island. Le maire de la ville a par ailleurs annoncé que tous les transports publics seraient fermés à compter de samedi midi.

Il a précisé qu'il était possible que la partie sud de Manhattan soit "privée d'électricité" après le passage d'Irène dimanche, "avec beaucoup d'eau dans les rues". "Le plus grand danger pour nous, c'est une brutale montée des eaux", a encore ajouté le maire.

Vols annulésLes aéroports de New York seront fermés à partir de midi (18h à Paris) pour tous les vols à l'arrivée. Sur l'ensemble de la région concernée par l'ouragan, ce sont près de 8000 vols qui ont été annulés.

Au total, sur la côte Est, quelque 65 millions de personnes vivent dans les zones menacées par le passage de l'ouragan. Vendredi, certains hôpitaux des zones côtières vulnérables ont commencé à évacuer leurs malades vers d'autres établissements. Irene a fait cinq morts dans les Caraïbes.

L'affaire met les compagnies d'assurance sous pression, fortement affectées par des intempéries particulièrement dures cette année : aux dires des experts, Irene pourrait causer jusqu'à 10 milliards de dollars.

Un ouragan "historique", prévient ObamaLe président des Etats-Unis, Barack Obama, qui a écourté ses vacances en raison de l'arrivée de l'ouragan, a déclaré vendredi que tout laissait penser qu'Irene serait un ouragan "historique". Il a appelé la population à prendre l'ouragan "au sérieux" et à se préparer à son passage, car, dit-il, le cyclone promet d'être extrêmement dangereux et de causer des dégâts coûteux.
L'ouragan devrait frapper la côte Est samedi matin, avant de remonter dimanche en direction de New York où "une tempête extrêmement dangereuse" pourrait provoquer une montée des eaux de 3 à 4 mètres, selon les météorologues américains.

Le Centre national des ouragans US (NHC) n'était toutefois pas en mesure de préciser vendredi si Irène toucherait directement la côte américaine ou resterait au large.

Le nord-est des Etats-Unis échappent généralement à ces dépressions qui frappent régulièrement la Caraïbe. Gloria, en 1985, est le dernier ouragant à avoir touché New York.

Etat d'urgence décrété
Par anticipation, les autorités des Etats, depuis la Caroline du Nord jusqu'à celui de New York, ont décrété l'état d'urgence, et des dizaines de milliers de personnes ont reçu l'ordre de s'éloigner des côtes.

"Les habitants sont en train d'évacuer sur toute la côte, des abris sont ouverts. La police et les secours sont sur place. Nous sommes prêts pour la tempête. Nous espérons que les gens prennent les alertes au sérieux. C'est une grosse et méchante tempête", a déclaré vendredi le gouverneur de Caroline du Nord, Bev Perdue.

Les autorités du comté de Dare, en Caroline du Nord, où vivent 180.000 personnes, ont d'ores et déjà averti la population que les services d'urgence ne pourraient pas venir en aide à ceux qui avaient ignoré l'ordre d'évacuer la zone.

Les Bahamas balayées par Irene
Les îles du sud-est de l'archipel des Bahamas ont été balayées par des bourrasques de vent et de pluie alors que le niveau de la mer a monté dangereusement.

Des touristes ont fui face à la progression de l'ouragan et des compagnies maritimes ont supprimé les escales de leurs navires de croisière dans l'archipel.

L'image du jour 27-08-2011

La Caroline du Nord sous la menace d'Irene
La station balnéaire de Wrightsville Beach en Caroline du Nord, a été touchée par les premières effets – vents violents et fortes précipitations – de l’ouragan Irene. Des mesures exceptionnelles ont été prises sur toute la côte est des États-Unis. Certaines zones densément peuplées ont notamment été évacuées. REUTERS/Randall Hill

Sexy buzz: La maire d’Alost fait l’amour sur une tour

Ilse Uyttersprot maire de la ville d’Alost en Belgique a été filmée il y a quatre ans en train de faire l’amour avec son compagnon du haut d’une tour. Une vidéo amateur mise en ligne en octobre dernier fait beaucoup parler depuis hier... alors comment dire ça c'est pas de chance.....


vendredi 26 août 2011

Un espejo del Barcelona


Hulk, delantero del Oporto

El Oporto propone guardar la pelota hasta encontrar un hueco para el disparo, con el 4-3-3 bien definido y la presión adelantada.- Hulk, en la punta de ataque, el mayor peligro.

Huérfano de Villas-Boas, el técnico que enfiló hacia Stamford Bridge en busca del dinero, reconocimiento y éxito europeo, el Oporto (Chelsea) se ha empecinado en transmitir una imagen de seguridad tremenda con el técnico Vítor Pereira, que destaca por el juego posicional, por un una táctica bien parecida a la del Barcelona, hasta el punto de que aplica el mismo dibujo táctico (4-3-3). "Yo soy el animador; él, el verdadero estratega", llegó a decir en su día Villas-Boas sobre Pereira, entonces segundo de abordo. No hay córner que se deje a la fortuna ni falta que no se lance con un sentido. Del mismo modo, se aprieta arriba para recuperar pronto el balón y se guarda la pelota hasta encontrar un hueco. Argucias posibles en la Liga portuguesa, donde es superior a cualquiera, improbable ante el Barcelona, que no ha encontrado un rival -con permiso del Madrid y por momentos el Valencia- que le discutiera la pelota, que le gobernara territorialmente. Estos son los protagonistas del Oporto...

La biographie du maître de la photo: Robert Doisneau




Maintes fois, ici, avons-nous évoqué Robert Doisneau, le maître de la photographie. Voici sa biographie. Pour la voir Cliquez sur le link ci-dessous.

L'image du jour 26-08-2011

Le Premier ministre japonais Naoto Kan annonce sa démission
Cédant aux critiques de l’opposition et de ses alliés sur sa gestion de la crise nucléaire, le Premier ministre japonais Naoto Kan quitte la direction de son parti, et la fonction de chef du gouvernement. REUTERS/Toru Hana

Revelan video de criminales incendiando casino donde murieron 52 personas


Casinos y máquinas traganíqueles

En las imágenes se ve a un grupo de entre 8 y 9 delincuentes armados que arriban al casino a bordo de dos camionetas y dos automóviles, y en tan solo 2 minutos y medio sacan tres garrafones con combustible e incendian el establecimiento.

Las autoridades mexicanas revelaron este viernes un video de seguridad en el que se ve al grupo de criminales responsable de prender fuego a un casino en la ciudad de Monterrey, donde murieron un total de 52 personas -y no 53 como se informó originalmente-, de las que 33 han sido ya identificadas.

En las imágenes se ve a un grupo de entre 8 y 9 delincuentes armados que arriban al casino a bordo de dos camionetas y dos automóviles, y en tan solo 2 minutos y medio sacan tres garrafones con combustible, incendian el establecimiento y se dan a la fuga.
El Nacional Venezuela

Rigueur : Fillon taxe les riches de 200 millions et les autres de 11 milliards

(dessin : Louison)Le Premier ministre a corrigé à la baisse (1,75% en 2011 et 2012 au lieu de 2 et 2,25%) les prévisions de croissance pour la France. Il en a déduit un plan d'économies de 11 milliards pour 2012 et quatre milliard pour 2011. Le dogme sarkozyste travailler plus pour gagner plus est enterré avec la suppression des subventions aux heures supplémentaires. La taxation des ultrariches, limitée dans le temps, a surtout une portée symbolique.

l aura fallu attendre quasiment  la fin du quinquennat pour constater enfin la mort de la loi travail-emploi-pouvoir d’achat, la loi TEPA en novlangue sarkozyste. Pour ceux qui s’en souviennent encore -quatre ans, c’est si loin !-, le « paquet fiscal » fut la quintessence du sarkozysme économique mis en actes. Le président élu assumait sans vergogne un clientélisme fiscal envers quatre catégories destinées à être choyées, vantées, chouchoutées par le régime: les travailleurs au delà de 35 heures, les très riches, les héritiers et les propriétaires. L’ouragan de la crise a écorné successivement les réductions d’impôt sur les emprunts immobiliers, le bouclier fiscal, les exonérations sur successions. Et maintenant vient le tour du dispositif le plus chéri, celui sur les heures supplémentaires. Adieu TEPA. Bonjour la hausse d’impôt pour les ultra-riches. Heureusement, ceux-ci ont la bonne idée de demander eux-mêmes une « taxation exceptionnelle ». Comme ces gens sont bien élevés !   

Que les chéris du sarkozisme se rassurent: si les symboles sont tombés, les avantages fiscaux demeurent pour la plus part bien en place (lire ci-dessous). Pour François Fillon, il s’agissait d’abord d’afficher le minimum de mesures pour satisfaire les engagements de la France vis-à-vis de l’Europe et de l’Allemagne.
Mais, en matière de rigueur, l’Elysée et Matignon sont en désormais sur un marché concurrentiel. Dans la majorité même Jean-Louis Borloo, éventuel candidat  à la présidentiel, a le culot de proposer une offre autrement plus musclée, puisqu’il préconise non seulement de taxer davantage les hauts revenus avec deux tranches supplémentaires à 46% et 50%, mais de frapper aussi fortement les revenus du capital et d’instituer une taxe sur les transactions financières qui rapporteraient entre 8 et 17 milliards. On a beau savoir Jean-Louis Borloo en concurrence avec François Bayrou, son irruption dans le débat de finances publiques, un thème qu’il a toujours évité, est tonitruant.
Lire la suite sur http://www.marianne2.fr/Rigueur-Fillon-taxe-les-riches-de-200-millions-et-les-autres-de-11-milliards_a209590.html

Asciende a 53 cifra de muertos en casino: Medina

El gobernador de Nuevo León, Rodrigo Medina, informó que la cifra de muertos tras el ataque al casino Royale de Monterrey asciende a 53.
"Hasta el momento van 53, y siguen haciendo labores al interior del local", mencionó en entrevista con Joaquín López Dóriga en el noticiario de Televisa.
Interrogado sobre si en el lugar habría entre 15 y 20 cuerpos más, el mandatario estatal respondió que continúan los trabajos de rescate.
Subrayó que los cuerpos de rescate están trabajando a marchas forzadas y continuarán toda la noche sin descanso para encontrar a todas las víctimas.
"No hay aún una cifra definitiva", aclaró.
El Ejecutivo estatal se comprometió a aclarar el atentado y dar con los culpables
"Hasta el momento llevamos, oficialmente, 53 victimas inocentes de este multihomicidio", insistió.
Nuevo León y México están de luto, dijo al inicio de su intervención.
El mandatario estatal apuntó que trabajan en las indagatorias para dar con los responsables de los hechos.
En Nuevo León, advirtió, aunque la autoridad estatal no tiene la facultad de vigilancia ni supervisión ni otorgamiento de permisos de casinos, "vamos a hacer la investigación para dar con los culpables de este atroz multihomicidio".
Medina dijo que exigirán la participación del gobierno federal y municipal para esclarecer el caso.
"No podemos permitir que alguien se deslinde, que alguien se lave las manos y haya especulación política".
Es una investigación que, cueste lo que cueste, tendremos que agotar, aseveró.
Declaró que además se investigarán a las autoridades que otorgaron los permisos para el funcionamiento del casino en caso de que las indagatorias relacionen el local al crimen organizado.
El gobernador priísta dijo a López Dóriga que se deben encontrar, "no sólo a los que cometieron este multihomicidio, sino a los responsables administrativos, autoridades que hayan dado permisos, que no hayan hecho su trabajo y a los propietarios de este casino".
Medina dijo que ya trabaja en el estado la Procuraduría General de la República y en breve arribará el secretario de Gobernación, José Francisco Blake.
Adelantó que el gabinete de seguridad de Nuevo León espera la llegada del titular de Gobernación, para coordinar las investigaciones sobre el ataque en el casino.
Antes, el procurador general de Justicia, Adrián de la Garza, advirtió que la cifra podría aumentar, y dijo que un cártel de narcotráfico aparentemente fue responsable del ataque.
Los cárteles mexicanos frecuentemente extorsionan a los casinos y otros negocios.
Elementos de la Policía estatal dijeron que algunos sobrevivientes narraron que dos decenas de hombres entraron al casino, aparentemente para robarlo y comenzaron a rociarlo con gasolina de tanques que llevaban con ellos.
"Esta es una noche de tristeza para México", declaró en un discurso televisado Alejandro Poiré, vocero de Seguridad.
"Se ha cometido un acto de terror indecible, repugnante, inadmisible  "Estos actos indecibles de terror no quedarán impunes".
En tanto, en su cuenta en Twitter, el presidente Felipe Calderón calificó el ataque como un "aberrante acto de terror y de barbarie".
El casino es propiedad del Grupo Royale, que posee establecimientos en las ciudades de Monterrey, Mazatlán, Los Cabos y Escobedo.
El casino siniestrado, que abrió hace tres años y medio, tiene dos plantas. En el primer piso hay un bingo con capacidad para 250 personas, máquinas tragamonedas, ruletas y apuestas deportivas y en la segunda planta tiene mesas de póquer.

jeudi 25 août 2011

Le mystère de l'augmentation des attaques de requin



Un requin-tigre.
Un requin-tigre.AP/PR NEWSWIRE/ANONYMOUS

Grands prédateurs des océans et héros des films à grands frissons, les requins mangeurs d'hommes sont-ils de retour près des côtes ? Mardi 23 août, en Afrique du Sud, un surfeur de 49 ans a été tué par un requin au large de Plettenberg Bay, sur la côte sud du pays. Cet accident est le dernier en date d'une série d'attaques survenues ces dernières semaines. Le 16 août, un jeune touriste britannique en lune de miel au Seychelles, sur l'île de Praslin, avait perdu la vie après avoir été mordu par un squale. A la surprise générale, les experts ont indiqué cette semaine avoir retrouvé une dent de grand requin blanc sur la victime.

VOICI LE RESULTAT DU TIRAGE AU SORT DE LA LIGUE DES CHAMPIONS

Grupo A - Bayern de Munich - Villareal - Manchester City - Naples

Grupo B - Inter Milano - CSKA M. - Lille - Trabzonspor

Grupo C - Manchester United - Benfica - Bâle - O. Galati

Grupo D - Real Madrid - Lyon - Ajax - Dinamo Zagreb

Grupo E - Chelsea - Valência - Bayer Leverkusen - Genk

Grupo F - Arsenal - Marseille - Olympiakos - Borussia Dortmund

Grupo G - Porto - S. Donetz - Zenit S. Peterburgo - Apoel Chipre

Grupo H - Barcelona - AC Milano - Bate Bor. - Viktoria Plzen