Nombre total de pages vues

lundi 30 novembre 2015

Texte - Maghrébins, c’est vos gênes qui nous gênent

Ver imagem original 




Non, vous n’êtes pas des profiteurs tel des coucous attendant que le nid soit fait pour s’y installer.

Non, vous n’êtes pas du tout pourvus de violence envers les personnes des Pays qui vous accueillent.

Non, vous n’êtes pas coupables de ne pas avoir de travail alors que des milliers d’emplois sont disponibles.

Non, ce n’est pas votre faute de n’aimer que les boulots faciles bien rémunérés et sans effort.

Non, vous n’êtes pas responsables de toute la violence qui transpire par vos pores.

Non, vous n’avez rien à voir avec les actes terroristes qui enlèvent la vie à des gens innocents.

Non, vous n’êtes pas des fous religieux qui assassinez au nom de votre Allah.

Non, vous n’êtes pas des individus dépourvus de sensibilité et intelligence.

Non, vous n’êtes pas tout cela. Et vous pourriez, peut-être, être des gens normaux.

Oui, je suis prêt à penser que la majorité d’entre vous n’est pas cette dépeinte caricature…

Vous et nous, savons que notre Société n’est pas idéale. Mais elle est démocrate et ses valeurs, dévêtues de toutes connotations religieuses, ne s’en porte pas plus mal…

En tant que « gringo », moi aussi, je me permets de vous donner un conseil : acceptez l’espace qui vous permet la libre expression où, alors, rejoignez les Pays où la Liberté vous semble meilleure...

Au nom de l’Humanité et Démocratie.

Bordeaux, 30-11-2015


JoanMira

Laurent Voulzy - "Mary Quant" - Video - Music - Diapo

Afficher l'image d'origine
"Mary Quant"

L'image du jour - 30-11-2015 - COP21 : La tour Eiffel se pare de vert

COP21 : La tour Eiffel se pare de vert
A l’occasion de la conférence sur le climat qui se tient à Paris jusqu’au 11 décembre, le plus célèbre monument de Paris s’est paré de vert ce dimanche soir.REUTERS/Benoit Tessier

dimanche 29 novembre 2015

Tensions entre manifestants et forces de l'ordre à Paris - République

Policiers et manifestants antiCOP21 ont échangés des projectiles et du gaz lacrymogène sur la place de la République à Paris.



Plusieurs centaines de manifestants, nombre d'entre eux le visage masqué, certains jetant des projectiles, faisaient face aux policiers qui ont répondu par des jets de gaz lacrymogènes, ce dimanche, aux abords de la place de la République, à Paris.

Ces manifestants, bravant l'interdiction décrétée dans le cadre de l'état d'urgence après les attentats du 13 novembre, se sont rassemblés à partir de midi sur la place à l'appel de groupuscules se disant «Anticop21».
 
En début d'après-midi, une partie d'entre eux, le visage masqué par un foulard ou une capuche, se sont engouffrés sur l'avenue de la République, clamant «Etat d'urgence, Etat policier. On nous enlèvera pas le droit de manifester». Certains ont alors jeté des chaussures ou encore des bouteilles sur les CRS déployés en masse. D'autres ont jeté une barrière sur les policiers, qui ont riposté d'abord à coups de gaz lacrymogène avant de charger les manifestants qui ont reflué vers la place de la République.

Le Parisien - France

L'image du jour - 29-11-2015 - Des yeux craquants

Des yeux craquants



Description : Les yeux craquants d'un chaton  

Yves Montand - "A Paris" - Video - Musique - Live - Classiques de la chanson française

Afficher l'image d'origine
"A Paris"

Jacqueline François - "Ce jour-là à Paris" - Classiques de la chanson française - Video - Music - Diapo

Afficher l'image d'origine
"Ce jour-là à Paris"

vendredi 27 novembre 2015

L'image du jour - 27-11-2015 - Paris se prépare à accueillir la COP21

Paris se prépare à accueillir la COP21

L’homme menacé par la montée des eaux… Cette œuvre de l’artiste argentin Pedro Marzorati, installée dans le Parc Montsouris à Paris, est un message adressé aux représentants du monde, qui s’apprêtent à se réunir dans le cadre de la COP21, la Conférence sur le climat.

Le scandale "Karim Benzema" - Les déclarations de Valbuena

Mathieu Valbuena et Karim Benzema sous les couleurs de l'équipe de France, en 2014.



Mathieu Valbuena donne pour la première fois sa version de l’affaire dite de la « sextape » dans laquelle Karim Benzema a été mis en examen le 5 novembre pour « complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs ». D’après des sources proches de l’enquête, l’attaquant du Real Madrid avait avoué en garde à vue qu’il devait « servir d’intermédiaire » entre Mathieu Valbuena et un ami d’enfance en possession d’une vidéo intime où apparaît le joueur de l’OL. Avec d’autres personnes, ce dernier avait tenté de rançonner Mathieu Valbuena, menaçant de diffuser la vidéo. Voici les principaux extraits de l’entretien accordé au Monde par le milieu des Bleus.

Selon nos informations, le nom de l’international français Samir Nasri est également cité dans le dossier d’instruction. D’après plusieurs écoutes téléphoniques, confirmées par un témoignage sur procès-verbal, Nasri aurait eu connaissance du chantage exercé sur Valbuena. Contacté par le Monde, Nasri dément.



Karim Benzema a-t-il été pressant lorsqu’il a tenté de vous mettre en relation avec le maître-chanteur ?

Dans sa façon de parler, il n’a pas été agressif, il ne m’a pas parlé d’argent concrètement, directement, mais quand tu insistes pour me faire rencontrer quelqu’un… pffff. Moi, j’ai jamais vu quelqu’un qui va faire détruire une vidéo gratuitement juste parce qu’il m’adore ! Faut éviter de prendre les gens pour des idiots.
Dans les discussions, j’ai dit à Karim : « T’as vu, Djibril, il a eu la même chose, en 2008. » Et il m’a répondu : « Et alors, il a payé ? » Je lui ai dit : « Ben ouais, il a payé. » Lui : « Et c’est sorti ? » Je lui ai dit : « Ben non. » Après, il m’a répété plusieurs fois que j’avais affaire à « des gros voyous ». Il m’a dit : « C’est quand même chaud, la vidéo. Je sais que moi, la famille et tout… Faut être costaud. » Bon, il m’a dit aussi : « Si tu veux pas, laisse-les filer, y a pas de souci. Après, je peux te présenter mon ami… » On en revient toujours à ça. Je suis plus que déçu. Je me dis que c’est un manque de respect, tout simplement. Tu ne peux pas avoir un comportement comme ça avec quiconque. A la fin, au moment de partir, Karim m’a dit : « Je fais quoi ? Je donne ton numéro ? Je te donne son numéro ? »

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/football/article/2015/11/27/mathieu-valbuena-ce-n-est-pas-de-ma-faute-si-karim-s-est-mis-la-dedans_4818639_1616938.html#bmeFle2aBiCuxyJe.99

Le Monde - France

mercredi 25 novembre 2015

L'image du jour - 2511-2015 - L'assèchement partiel du lac Powell suscite des questions à la veille de la Conférence sur le changement climatique

L'assèchement partiel du lac Powell suscite des questions à la veille de la Conférence sur le changement climatique




Une partie du lac Powell, près de Page, en Arizona, est asséchée alors qu’elle devrait normalement se trouver sous les eaux. Le niveau du lac est seulement à 42% de sa capacité, ce qui inquiète de nombreux commentateurs qui y voient un nouvel effet du changement climatique à quelques jours de l’ouverture de la COP21 à Paris.
REUTERS/Rick Wilking

Dieudonné consamné à 2 mois de prison



Dieudonné Mbala Mbala a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 2 mois de prison ferme et à une amende de 9.000 euros. 
Il comparaissait pour différentes préventions liées à de l'incitation à la haine et à la diffusion de propos discriminatoires, antisémites, négationnistes et révisionnistes lors d'un spectacle qu'il avait donné à Herstal le 14 mars 2012. Il a également été condamné à publier à ses frais l'intégralité de ce jugement dans deux quotidiens francophones. Dieudonné avait été invité à présenter son spectacle à "La Fabrik" de Herstal le 14 mars 2012 à la demande du comité des jeunes de Bressoux-Droixhe. L'assemblée était composée de 1.100 personnes. Lors de ce spectacle, il avait tenu des propos radicaux, xénophobes, discriminatoires et antisémites.
Plusieurs préventions d'incitation à la haine, de tenue de propos antisémites et discriminatoires, de diffusion d'idées à caractère raciste, de négationnisme et de révisionnisme ont été retenues pour qualifier les faits. Dans un très long jugement, le juge Franklin Kuty a notamment relevé les propos racistes, haineux et stigmatisant de Dieudonné, qui fait siennes les thèses du régime national socialiste allemand à l'égard des handicapés mentaux, des juifs et des homosexuels.
Le tribunal a également relevé que les propos de Dieudonné son clairement incitatifs à la haine et à la violence. Son spectacle présente un catalogue de clichés antisémites. Le tribunal a aussi estimé que l'humoriste avait formulé à travers son spectacle un appel au génocide lorsqu'il invite les chrétiens et les musulmans à s'unir pour tuer les juifs.
Le Centre interfédéral pour l'égalité des chances et l'Asbl Foyer culturel juif de Liège, parties civiles, ont obtenu un dommage symbolique d'un euro définitif à l'issue de la condamnation de Dieudonné.
Le juge a tenu compte du délai raisonnable qui s'est écoulé depuis les faits et a condamné Dieudonné Mbala Mbala à une peine de 2 mois de prison ferme et à une amende déjà majorée de 9.000 euros (ou trois mois d'emprisonnement subsidiaire). Dieudonné a également été condamné à une peine accessoire.

DH - Belgique

lundi 23 novembre 2015

Belgique - Le terrorisme prêt à frapper.



Le Conseil national de sécurité est une nouvelle fois réuni depuis 15h30 lundi au 16 rue de la Loi pour évaluer à nouveau le niveau de la menace terroriste en Région bruxelloise et en Belgique sur base des informations fournies par l'Organe de Coordination et d'Analyse de la Menace (OCAM) ainsi que le Centre de crise. Avec une analyse de la menace jugée à 3 sur une échelle de 4, et même à 4 sur le territoire de Bruxelles, les autorités ont notamment décidé dimanche d'interdire l'accès aux écoles sur le territoire de la Région-Capitale et de maintenir la fermeture du métro.
A son arrivée, le ministre de l'Intérieur Jan Jambon a indiqué lundi que le dispositif "restera en place aussi longtemps qu'il le faudra", les autorités étant disposées à travailler jour et nuit, pendant des semaines s'il le faut en fonction de l'analyse de la menace.
A l'entame de la réunion, le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort a cependant jugé important lundi "que la vie reprenne tout doucement à Bruxelles". Le ministre fédéral de l'Emploi Kris Peeters a également souligné cet aspect, rappelant avoir pris des mesures pour le soutien des PME bruxelloises touchées par le dispositif de sécurité (chômage temporaire).
Une conférence de presse sera organisée après la réunion.
Le Conseil National de Sécurité rassemble notamment le Premier ministre, les ministres de la Justice, de la Défense, de l'Intérieur et des Affaires étrangères, et les Vice-premiers ministres, ainsi que l'OCAM, la Sûreté de l'Etat, les Renseignements militaires, la Police fédérale et le Procureur fédéral.
Le Conseil de coordination de la sécurité et de la prévention de la Région Bruxelles-Capitale se réunira dans la foulée. Sous la présidence du ministre-président bruxellois, il réunit les bourgmestres des communes bruxelloises et les chefs de corps des six zones de police de la capitale.
Les crèches vont rouvrir à Bruxelles-ville
Jusqu'au 27 novembre, les milieux d’accueil de la Ville de Bruxelles (crèches, prégardiennats, haltes accueil) ouvriront de 8h à 17h. L'arrivée des enfants pourra se faire uniquement entre 8h et 9h et leur départ entre 16h-17h. Toujours à Bruxelles, les enfants accueillis à temps partiel en milieu d'accueil devront exceptionnellement rester toute la journée, annonçait la Ville sur Twitter peu avant 16h30.

La Libre - Belgique 

Souchon & Voulzy - "Derrière les mots" - Video - Musique

Afficher l'image d'origine
"Derrière les mots"

dimanche 22 novembre 2015

Le Sénégal interdit la Burqa


Ver imagem original

Le gouvernement sénégalais a annoncé mardi 17 novembre l’interdiction du port de la burqa. Cette mesure est destinée à lutter contre le nombre croissant d’attaques terroristes perpétrées par le groupe islamiste Boko Haram. Le Tchad, le Cameroun et le Gabon ont déjà pris des mesures limitant son port.
C’est pour des raisons de sécurité nationale et pour faciliter les contrôles identitaires que le gouvernement sénégalais aurait décidé d’interdire le niqab. Selon FranceTvInfole président du pays, Macky Sall, a déclaré mardi 17 novembre : « Le port du voile intégral ne correspond ni à notre culture, ni à nos traditions, ni même à notre conception de l’islam ». Avant d’ajouter qu’il fallait « le courage de combattre cette façon excessive d'imposer une manière d’être » et qu’il ne pouvait pas « accepter qu’on nous impose des modèles d’habillement venus d’ailleurs ».
«Les autorités sénégalaises n’ont pas communiqué publiquement l’interdiction du port de la burqa, mais elle a été notifiée officiellement à l’administration territoriale (gouverneurs de régions, préfets et sous-préfets) et aux services de sécurité de l’ensemble du territoire national, avec effet immédiat » selon le journal La Croix.
Le journal sénégalais Le Soleil a immédiatement soutenu la mesure. « Le Président Macky Sall, en bon visionnaire, (...) a annoncé des mesures hardies avec l'interdiction du port de la "burqa" qui n'est pas un acte contre l'islam mais une question de sécurité nationale, et la décision de mettre à la disposition de l'armée des moyens colossaux pour faire face aux "djihadistes". » Le premier ministre, Abdoulaye Daouda Diallo n’a pas hésité à préciser que l’État serait « intransigeant » quant à cette nouvelle mesure, dans un pays à 95% musulman.
Le Figaro - France

samedi 21 novembre 2015

L'image du jour - 21-11-2015 - Paris, la semaine d'après

Paris, la semaine d'après


Dans la capitale française, une semaine après les attentats du 13 novembre, des fleurs et des bougies ornent toujours les lieux des attaques. C’est aussi le cas Place de la République, où des bougies aux couleurs du drapeau français et représentant la Tour Eiffel ont été disposées. REUTERS/Philippe Wojazer

vendredi 20 novembre 2015

L'image du jour - 20-11-2015 - Japon : Tokyo goûte le Beaujolais nouveau

Japon : Tokyo goûte le Beaujolais nouveau

Un homme verse du vin dans les mains de femmes venues se plonger dans un bain chaud et coloré au spa Kowaki-en Yunessun, au cours d’un événement organisé pour l’arrivée du Beaujolais Nouveau à Hakone, à l’ouest de Tokyo, le 19 novembre 2015. (REUTERS/Thomas Peter)

Terrorisme: Prise d'otages à Bamako


AUDIO. Prise d'otages à Bamako : «La police est arrivée, ça tirait de partout»

Une attaque contre un hôtel Radisson de Bamako (Mali) est en cours depuis vendredi matin vers 7 heures. Plusieurs terroristes tiennent en otage au moins 170 personnes.
Une fusillade se déroulait à l'hôtel, situé dans le centre de la capitale, devant lequel les forces de l'ordre ont établi un périmètre de sécurité. Voici un point sur ce que l'on sait.


Un bilan provisoire de 3 morts. L'attaque menée tôt ce matin aurait fait plusieurs victimes tandis que 15 otages ont été libérés par les forces de sécurité malienne. Un assaut est en cours.

Une dizaine d'assaillants bien préparés. Selon Reuters et plusieurs sources concordantes, les terroristes, moins d'une douzaine, sont entrés dans l'enceinte de l'hôtel à bord d'une voiture munie d'une plaque diplomatique. Des tirs d'armes automatiques pouvaient être entendus de l'extérieur de l'hôtel qui compte 190 chambres. Un premier décompte faisait état de deux preneurs d'otages.

Outre des policiers et militaires maliens, des forces spéciales de la gendarmerie sont arrivées sur les lieux, où étaient également visibles des membres de la force de l'ONU au Mali, la Minusma, et des forces françaises Barkhane.

Les ressortissants occidentaux visés. Selon les premières informations dont nous disposons, les terroristes retiennent 140 clients et 30 employés de l'hôtel d'après la direction. Du personnel naviguant d'Air France et des employés de Thalès font partie des personnes enregistrées à l'hôtel. L'établissement haut de gamme accueille de nombreux ressortissants étrangers et des officiels lors de voyages diplomatiques. Leur nombre et nationalités n'étaient pas connus dans l'immédiat.

Les personnels civils de la Minusma ont reçu un ordre de confinement et l'ambassade américaine à Bamako a appelé dans un tweet «ses ressortissants à rester à l'abri, et à respecter les instructions des autorités locales».

Selon la télévision d'Etat chinoise, au moins sept citoyens chinois étaient dans l'hôtel. Du personnel de Turkish Airlines, au moins 6 membres, seraient aussi dans l'hôtel.

Le Parisien - France

jeudi 19 novembre 2015

Photos - L'immigration portugaise - Hendaye - 1965

L'IMMIGRATION PORTUGAISE

Attentats de Paris : le corps d'Abaaoud «formellement identifié»


Le corps d'Abaaoud «formellement identifié» parmi les morts de l'appartement de Saint-Denis, annonce le procureur.

Le corps d'Abaaoud «formellement identifié» parmi les morts de l'appartement de Saint-Denis, annonce le procureur.

Le Parisien - France

Terrorisme: Et maintenant les armes chimiques ou bactériologiques!


Afficher l'image d'origine

De nouveaux risques d’attaques à prévoir ? Manuel Valls le redit, «nous sommes en guerre». Le Premier ministre a averti jeudi du risque d’attentat avec des « armes chimiques ou bactériologiques », dans son discours devant l’Assemblée nationale sur la prolongation de l’état d’urgence.
« Il ne faut aujourd’hui rien exclure. Je le dis bien sûr avec toutes les précautions qui s’imposent mais nous savons et nous l’avons à l’esprit. Il peut y avoir aussi le risque d’armes chimiques ou bactériologiques », a-t-il dit.
Le gouvernement a autorisé en urgence, dans un arrêté publié samedi, la pharmacie des armées à distribuer un antidote aux armes bactériologiques à des services d'urgence civils en France. «Nous sommes en guerre ! Pas une guerre à laquelle l'Histoire nous a tragiquement habitués. Non, une guerre nouvelle -extérieure et intérieure-, où la terreur est le premier but et la première arme», a souligné Manuel Valls.
«Le front se déplace constamment»
«C'est une guerre dont le front se déplace constamment et se retrouve au coeur même de notre vie quotidienne», même si elle reste «planifiée» et «menée par une armée de criminels».
Alors que les ministres de l'Intérieur des pays de l'Union européenne se réunissent vendredi à Bruxelles, Manuel Valls a insisté sur le besoin d'adopter le «Passenger Name Record» (PNR). «Il est plus que jamais temps que l'Europe adopte le texte sur le PNR afin de garantir la traçabilité des déplacements y compris à l'intérieur de l'Union [européenne]. C'est une condition de notre sécurité collective», a-t-il affirmé.
20 Minutes - France

mercredi 18 novembre 2015

Mort à 40 ans de Jonah Lomu, légende mondiale du rugby - Video


Afficher l'image d'origine

L'ancienne star du rugby Jonah Lomu, joueur légendaire des All Blacks néo-zélandais dont la carrière a été interrompue par une maladie rénale, est décédé soudainement mercredi à l'âge de 40 ans, selon sa famille.


«Jonah Lomu est mort ce matin (...). C'était totalement inattendu, Jonah et sa famille étaient revenus du Royaume-Uni la nuit dernière», a déclaré à la chaîne TV3 le porte-parole de la famille, John Mayhew, avant de fondre en larmes.

«Nous sommes tous choqués et profondément attristés par la mort soudaine de Jonah Lomu», a tweeté le directeur exécutif de la fédération néo-zélandaise de rugby, Steve Tew. «Jonah était une légende de notre sport et était aimé par ses nombreux fans ici et à travers le monde», a-t-il ajouté.

Le Premier ministre néo-zélandais John Key a également rendu hommage à l'ailier mythique des All Blacks: «Les pensées de tout le pays vont vers sa famille.»

Jonah Lomu a marqué 37 essais en 63 sélections entre 1994 et 2002 sous le maillot des All Blacks et a été finaliste de la Coupe du monde 1995. C'est lors de cette compétition qu'il a accédé à une renommée mondiale, sa vitesse et sa puissance tétanisant ses adversaires sur le terrain.

20 Minutes - France

Terrorisme: Opération du Raid depuis deux heures à Saint-Denis - Plusieurs morts et blessés


Opération de police à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 18 novembre 2015, cinq jours après les attentats de Paris.

  • Le djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud est la cible de l'assaut en cours mercredi matin à Saint-Denis.
  • Le ministère de l'Intérieur appelle les riverains de Saint-Denis à la prudence.
  • Les deux vols AF065 Los Angeles - Paris et AF055, Washington-Paris ont fait l'objet d'alertes à la bombe.
  • Une vidéo accrédite l'existence d'un troisième membre du commando des terrasses 
  • 20 Minutes - France

mardi 17 novembre 2015

dimanche 15 novembre 2015

Images - Les rues de Paris les plus curieuses et insolites - La Cité des Fleurs" dans le XVIIIème,

La cité des fleurs, dans le XVIIIe arrondissement.


"La Cité des Fleurs"

L'image du jour - 15-11-2015 - Après la terreur, la douleur

Après la terreur, la douleur


Un homme se recueille devant le bar “Le Carillon”, dans le Xe arrondissement de Paris, au lendemain d’attaques terroristes dans lesquelles au moins 128 personnes ont perdu la vie. REUTERS/Christian Hartman

Yves Montand - "Sous le ciel de Paris" - Classiques de la chanson française - Video - Musique

Afficher l'image d'origine
"Sous le ciel de Paris"

Images - Les rues de Paris les plus curieuses et insolites - Rue Dénoyez dans le XXème,

La rue Dénoyez dans le XXe. Elle va bientôt être complètement rasée et remplacée par des logements.
"Rue Dénoyez"

Francis Lemarque - "A Paris" - Classiques de la chanson française - Video - Music - Diapo

Ver imagem original
"A Paris"

Images - Les rues de Paris les plus curieuses et insolites - Rue des Thermopypes dans le XIVème,

La rue des Thermopyles, dans le XIVe arrondissement.


Rue des Thermopyles - XIV arrondissement

Marc Lavoine et Souad Massi - "Paris" - Video - Musique - Live

Afficher l'image d'origine
"Paris"

Jacqueline François - "Mademoiselle de Paris" - Classiques de la chanson française - Video - Musique - Live

Afficher l'image d'origine
"Mademoiselle de Paris"

« Fluctuat nec mergitur » : la devise de Paris devient un slogan de résistance


"Il est battu par les flots mais ne sombre pas" : la devise de la ville de Paris a pris une signification toute particulière après les attaques du 13 novembre.

« Fluctuat nec mergitur. » La devise en latin de la ville de Paris est devenue spontanément un slogan de résistance au terrorisme dans les rues de la capitale et sur les réseaux sociaux après la vague d’attentats du 13 novembre.

Cette devise, que l’on peut traduire par « il [le bateau] est battu par les flots mais ne sombre pas » a été peinte samedi après-midi en grand sur la place de la République.

Un collectif de graffeurs a peint cette fresque géante de 2,50 m de haut par 12 m de large, en lettres blanches sur fond noir, sur une structure à proximité de la statue de bronze, point de ralliement de nombreux anonymes qui venaient jusque tard dans la nuit rendre hommage aux 129 victimes des attaques de la veille, en y déposant bougies et fleurs.
« On a eu cette idée ce matin [samedi], on s’est dit que c’était bien de rappeler cette devise aujourd’hui, alors on s’est vite réunis », a raconté Chaze, artiste membre de la « Grim Team », à l’AFP. « On a grandi à Paris et on voulait montrer qu’on était toujours là […] que c’est une ville qui a encore de la puissance », a renchéri un autre membre du collectif rencontré sur place.


Le Monde - France


samedi 14 novembre 2015

Attentats de Paris: Les plus meurtriers en Europe depuis 2004



Avec un bilan de 127 morts ce samedi 14 à la mi-journée (bilan provisoire), les attentats de Paris et des alentours du Stade de France sont les plus meurtriers en Europe (hors Russie) depuis 2004. Mais au regard du nombre important de blessés, 200 dont environ 80 dans un état critique, le macabre record pourrait être battu.
Voici les attentats les plus meurtriers en Europe ces dernières années:
> 11 mars 2004, Madrid, 191 morts: la plus terrible attaque terroriste sur le sol européen, pour l'instant, a eu lieu en Espagne. Ce jour-là, une dizaine de bombes explosent dans plusieurs trains et gares situés à Madrid ou dans sa banlieue. Déclenchée le matin aux heures de pointe, l'attaque fait 191 morts et plus de 2.000 blessés. Elle sera revendiquée par une cellule terroriste au nom d'Al-Qaïda.
> 2 août 1980, Bologne, 85 morts: c'est une nouvelle fois une gare qui est visée. Un attentat à la bombe fait 85 morts dans une salle d'attente de la gare de la ville italienne. Surnommé "le massacre de Bologne", l'attaque vaudra la prison à vie à deux militants d'extrême droite. La question du groupe à l'origine de l'attentat reste sujette à controverse.
> 22 juillet 2011, Oslo et Utoeya (Norvège), 77 morts: il ne s'agissait pas là de l'acte d'un groupe terroriste mais de l'œuvre d'un seul homme. Le Norvégien Anders Behring Breivik, se réclamant nationaliste, fait exploser une bombe qui tue 8 personnes près du siège du gouvernement à Oslo. Le même jour, il abat 69 personnes lors d'un rassemblement de jeunes socialistes sur l'île d'Utoeya. Il a été condamné à 21 ans de prison prorogeables tant qu'il sera considéré comme dangereux. La peine maximale en Norvège.
> 7 juillet 2005, Londres, 56 morts: la capitale du Royaume-Uni est la cible de quatre attaques à la bombe coordonnées. Trois stations de métro et un bus sont visés. L'attaque, revendiquée par un groupe se réclamant d'Al-Qaïda, fait 56 victimes et environ 700 blessés.
> 15 août 1998, Omagh (Irlande du Nord), 29 morts: il s'agit du plus meurtrier des attentats commis dans le cadre du conflit nord-irlandais. Il est revendiqué par l'IRA-véritable, branche dissidente de l'Armée révolutionnaire irlandaise (IRA). L'explosion d'une voiture piégée fait 29 victimes dans la petite ville d'Omagh (Irlande du Nord).
> 19 juin 1987, Barcelone, 21 morts: l'organisation séparatiste basque ETA revendique l'attentat à la voiture piégée commis sur le parking d'un centre commercial à Barcelone en Espagne. L'explosion fait 21 victimes.
> 7, 8 et 9 janvier 2015, Ile-de-France, 20 morts: l'attaque de la rédaction de Charlie Hebdo par les frères Kouachi le 7 janvier fait 12 victimes, dont cinq dessinateurs de l'hebdomadaire et deux policiers. Le lendemain, Amedy Coulibaly abat une policière à Montrouge. Le 9 janvier, il tue quatre personnes dans la prise d'otage de l'Hyper Cacher de la Porte de Vincennes. Les trois hommes seront abattus lors d'assauts simultanés le même jour.
Cette liste ne tient pas compte des nombreux attentats meurtriers qui ont eu lieu en Russie, notamment au plus fort du conflit avec les séparatistes tchétchènes: 137 morts dont 92 assaillants tchétchènes le 13 octobre 2005, 344 morts dans la prise d'otages de l'école de Belsan le 3 septembre 2004, ou encore 169 morts dont 41 terroristes dans la prise d'otages du théâtre de Moscou en octobre 2002.

France Soir - France

Drawings from my mind - Deuil et Révolte

Resultado de imagem para imagens de deuil
"Deuil et Révolte"

13-11-2015
JoanMira