Nombre total de pages vues

mercredi 29 juin 2016

L'image du jour - 29-06-5016 - Brexit : Farage jubile, Juncker rit jaune

Brexit : Farage jubile, Juncker rit jaune




Deux figures européennes se sont croisées ce mardi au parlement de Bruxelles : Jean-Claude Juncker, le président de la commission européenne (à droite) et Nigel Farage, eurodéputé europhobe britannique (à gauche).
Le sourire de M. Farage témoigne d’une certaine satisfaction : il a obtenu il y a quelques jours la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne décidée lors d’un référendum. REUTERS/Eric Vidal

lundi 27 juin 2016

Léo Ferré - "Petite" - (Cassiques de la chanson française) - Video - Musique

"Petite"

L'image du jour - 27-06-2016 - Copa America : le désarroi des supporters argentins

Copa America : le désarroi des supporters argentins




La sélection argentine de football, emmenée par Lionel Messi, a été battue ce dimanche par le Chili en finale de la Copa America, au terme d’une séance de tirs aux buts (0-0 a.p., 4 tirs à but à 2).
Pour les supporters argentins, cette défaite a un goût très amer. Déjà l’an dernier, l’Argentine avait été battue en finale par le Chili. REUTERS/Marcos Brindicci

dimanche 26 juin 2016

L'image du jour - 25-06-2016 - Game over!

Game over


Le Premier ministre David Cameron sur le pas de la porte du 10 Downing Street, accompagné par son épouse Samantha, quelques instants avant d’annoncer son intention de démissionner.
Photo credit: REUTERS/Phil Noble 
http://www.euronews.lan/2016/06/25/game-over

samedi 25 juin 2016

L'image du jour - 24-06-2016 - USA : un sit-in spectaculaire pour légiférer sur les armes

USA : un sit-in spectaculaire pour légiférer sur les armes


Les parlementaires démocrates ont échoué jeudi à faire voter un texte limitant l’accès aux armes à feu, dix jours après la sanglante attaque d’Orlando, malgré un sit-in inhabituel au Congrès américain. Le président de la Chambre, Paul Ryan, a cependant refusé de permettre le vote sur deux propositions de loi réclamées par les démocrates.

vendredi 24 juin 2016

mardi 21 juin 2016

L'image du jour - 21-06-2016 - La crise sociale et les poulets au Mexique

La crise sociale et les poulets au Mexique




Des poulets se sont échappés d’un camion en feu et errent dans les rues, au Mexique, après des affrontements entre la police et les manifestants qui protestent contre les réformes éducatives du président Enrique Pena Nieto.

mercredi 15 juin 2016

lundi 13 juin 2016

L'image du jour - 13-06-2016 -Oscar Pistorius de retour au tribunal

Oscar Pistorius de retour au tribunal


L’ancien champion paralympique repasse devant la cour pour connaître sa peine après avoir été reconnu en appel coupable du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp. En première instance il avait été condamné à cinq ans de prison, pour homicide.

Photographie - Ansel Adams - Mont McKinley et le Lac Merveilleux, Denali National Park, Alaska, 1947

Mont McKinley et le Lac Merveilleux, Denali National Park, Alaska, 1947

Mont McKinley et le Lac Merveilleux, Denali National Park, Alaska, 1947

Massacre à Orlando (USA)



Il est deux heures du matin lorsqu’un homme pénètre à l’intérieur du Pulse, une boite de nuit fréquentée par la communauté gay d’Orlando en Floride.
Armé d’un fusil d’assaut et d’une arme de poing, il exécute au moins 50 personnes et en laisse 53 autres blessées selon un dernier bilan. Il sera abattu par la police après trois heures de prise d’otage.


Le FBI a identifié le tireur. Il s’agit d’Omar Mateen, un jeune homme de 29 ans, né à New York de nationalité américaine et d’origine afghane. Il vivait à Port Sainte-Lucie a deux cents kilomètres du lieu du massacre.
Une enquête pour acte de terrorisme vient d‘être ouverte par la police américaine, il y a désormais très peu de doute sur le caractère terroriste de l’attaque


“Il a été rapporté que Omar Mateen a appelé le 911 (numéro d’urgence américain) ce matin, dans cet appel il a prêté allégeance au chef de l’Etat islamique. Nous enquêtons sur des connexions tant ici qu‘à l’international.” a expliqué lors d’une conférence de presse Ron Hopper, un responsable du FBI.

Selon une agence de presse proche du groupe Etat islamique, l’organisation djihadiste revendique l’attaque.

Omar Mateen avait jusqu’ici un casier vierge mais n‘était pas inconnu du FBI. Il avait été interrogé à plusieurs reprises sans que cela ne donne de suite en 2013 notamment.

A l’autre bout du pays, un homme a été arrêté à Los Angeles. Il était en possession d’un arsenal d’explosifs et d’armes à feu. Il a déclaré aux policiers qu’il avait voulu s’en prendre à la gay pride de la ville. Quelques 400 000 personnes y étaient attendues avant l’annonce de la tuerie d’Orlando.
Aucun lien n’a pu être établi avec l’attaque d’Orlando.

EuroNews

jeudi 9 juin 2016

L'image du jour - 09-06-2016 - L'anniversaire du plus vieux roi du monde

L'anniversaire du plus vieux roi du monde


770 moines boudhistes en procession ont rendu hommage au roi Rama IX, ce jeudi, à Bankok. Agé de 88 ans, le souverain thaïlandais, aussi appelé par son nom, Bhumibol Adulyadej, est monté sur le trône en 1946 après la mort suspecte de son frère. Affaibli depuis plusieurs mois par la maladie, le roi n’a pas pu participer aux cérémonies.
REUTERS/Jorge Silva

Images - Street art - Banksy

decouvrez-le-celebre-street-art-de-banksy-a-travers-80-oeuvres1


L’art urbain (ou street art) est une forme d’art contemporain qui regroupe différentes disciplines appliquées dans la rue. L’artiste anglais Banksy est une des personnalités emblématiques de ce mouvement.

mercredi 8 juin 2016

L'image du jour - 08-06-2016 - La surprise de Banksy aux enfants de Bristol

La surprise de Banksy aux enfants de Bristol


Banksy, l’un des artistes urbains les plus mystérieux de sa génération a fait sensation à Bristol, au Royaume-Uni.
Profitant de la fermeture de l‘école primaire qu’il avait fréquentée lorsqu’il était petit, il s’est permis de grafiter un des murs de l‘école pour la plus grande joie des enfants qui ont découvert son oeuvre à la reprise des cours. 
REUTERS/Dylan Martinez

Photos - "Jardin Royal" - 19-02-2015

"Jardin Royal"

Toulouse, 19-02-2015
JoanMira

mardi 7 juin 2016

L'image du jour - 07-06-2016 - Brésil : la plage de Copacabana couverte de sous-vêtements pour une manifestation contre le viol

Brésil : la plage de Copacabana couverte de sous-vêtements pour une manifestation contre le viol


Une activiste pose parmi les sous-vêtements féminins et les photos du Brésilien Marcio Freitas sur la plage de Copacabana, à Rio de Janeiro. Une initiative du l’ONG Rio de Paz contre le viol et les violences à l’encontre des femmes.
REUTERS/Sergio Moraes

vendredi 3 juin 2016

L'image du jour - 03-06-2016 - Ciel, mon Italie !

Ciel, mon Italie !


La célèbre patrouille acrobatique des Frecce tricolori (les Flèches tricolores) a fait sensation dans le ciel de Rome à l’occasion du 70e anniversaire de la république italienne. Le 2 juin 2016. REUTERS/Alessandro Bianchi

jeudi 2 juin 2016

Déluge: la France sous les eaux

Radio France


Habitants évacués, routes inondées, cours d'eau dont les niveaux montent encore... Le Centre, le Sud de l'Ile-de-France, et une partie du Nord-Est de la France continuent ce jeudi de faire face à des intempéries historiques et à leurs conséquences.

Sept départements restent en alerte. La Seine-et-Marne est le seul à demeurer en vigilance rouge.

Les pluies continuent en plus de tomber ce jeudi et devraient se poursuivre vendredi sur les régions concernées.


L'image du jour - 02-06-2016 - Des milliers de mains tendues

Des milliers de mains tendues






A l’occasion de la semaine du pardon et de la réconciliation nationale en faveur des aborigènes d’Australie et du détroit de Torres, une exposition commémorative a été installée au centre de Sydney. Des milliers de mains tendues aux couleurs du drapeau aborigène rappellent les vies brisées par l’assimilation forcée au fil des siècles. 1er juin 2016. REUTERS/David Gray

mercredi 1 juin 2016

L'image du jour - 01-06-2016 - Benzéma: la France raciste?



Benzema: "Deschamps se pliega a la presión de una parte racista de Francia"
Traduction: "Deschamps se soumet à la pression des racistes en France".

Marca - España

Benzéma accuse la France de racisme


Afficher l'image d'origine

Inévitablement, cela devait arriver. Très silencieux jusqu’ici au sujet de sa non-sélection pour l’Euro 2016, Karim Benzema a fini par s’exprimer ce mercredi, dans les colonnes du quotidien Marca. Et presque sans surprise, l’attaquant du Real Madrid s’est engouffré dans la brèche née des déclarations récentes d’Eric Cantona au journal anglais The Guardian. L’ancien international avait alors remis publiquement en cause le choix de Didier Deschamps de ne pas retenir Benzema, mais aussi Hatem Ben Arfa, deux joueurs partageant «des origines nord-africaines». Une accusation à peine voilée de sélection raciste qui n’avait pas manqué de susciter un véritable tollé.
...
Benzema n’a visiblement pas l’intention de calmer le jeu. Lors d’un entretien accordé à Marca, l’avant-centre accuse en effet  le sélectionneur des Bleus d'avoir «cédé à la pression d'une partie raciste de la France» en ne le sélectionnant pas pour l'Euro 2016. «J'ignore si c'est une décision seulement de Didier, parce que je m'entends bien avec lui ainsi qu’avec le président (Ndlr : de la Fédération française de football, Noël Le Graët). En fait, je m’entends bien avec tout le monde.» Et l’attaquant madrilène d’étayer son propos : «Ils m'ont déclaré non-sélectionnable, d’accord. Mais sur le plan sportif, je ne comprends pas pourquoi, et sur le plan judiciaire, je ne suis pas encore jugé et je suis présumé innocent. Il faudra attendre que la justice se prononce

Le meilleur buteur en activité de l'équipe de France, écarté en raison de sa mise en examen dans l'affaire du chantage à la sextape, en a également profité pour en remettre une couche au sujet de Mathieu Valbuena. «Dans cette histoire, la seule personne qui sait ce qui s'est passé, qui connaît la vérité, c'est Valbuena. Il a joué un rôle, il n'a pas dit la vérité. J'ai voulu l'aider, rien de plus et l'affaire s'est retournée contre moi», déclare ainsi Benzema à Marca. Nulle trace, donc, d’une quelconque remise en cause personnelle. A ses yeux, le Madrilène demeure une simple victime, ce qui ne manquera pas de creuser un peu plus le fossé entre ceux le défendant ardemment et ceux le clouant au pilori. Sur fond de polémique nauséabonde. En l’écartant, Deschamps pensait avoir clos le débat. Finalement, celui-ci n’aura jamais été aussi brûlant.

Le Figaro - France