Nombre total de pages vues

samedi 29 novembre 2014

Images du Monde - Indonésie - Etudiant en feu

Indonésie : un étudiant prend feu lors d'une manifestation
Un étudiant indonésien court, en feu. Il s’est brûlé en jetant un cocktail molotov contre la police lors d’une manifestation. Les manifestants se soulevaient contre la hausse des prix du carburant, décidée par le nouveau président.
REUTERS/Yusuf Ahma. 

Marine Lepen

Marine Le Pen à Calais, le 24 octobre 2014 - AFP/Philippe Huguen
Il n'y a pas de changement sans perte. Mais le monde change, et il faut prendre position. En général, les gens d'un certain âge voient le changement d'un œil sceptique, quand les jeunes sont plus optimistes. Cela tient au fait que les premiers ont plus à perdre ; les choses auxquelles ils tenaient et attachaient de l'importance s'en vont et ils ne se rendent compte de leur valeur que lorsqu'elles disparaissent. Les seconds peuvent encore se focaliser sur les bénéfices du changement. “Time is on my side” : le temps joue pour nous.

Mais, lorsque les gens qui ont le sentiment que le temps joue contre eux, parce que le pays fait fausse route, deviennent trop nombreux, lorsque ce sentiment se transforme en état, il fait naître une force puissante. Une volonté de changement. Une lame de fond.

Une génération dépossédée de son avenir
Cette lame de fond pourrait porter Marine Le Pen à l'Elysée en 2017. Rebattant ainsi les cartes de la politique européenne. On s'aperçoit premièrement que, depuis la crise financière, l'euro n'a plus l'aura d'une success story dans les esprits. Le nombre de citoyens qui se sentent lésés, laissés pour compte, dépossédés et qui ont le sentiment que la classe politique fait fausse route est en hausse dans la plupart des pays européens, ce qui s'est presque traduit partout par une montée en puissance des mouvements populistes et eurosceptiques.
On constate ensuite que le fossé économique se creuse entre les pays du Nord et du Sud. La preuve la plus spectaculaire en est fournie par le taux de chômage des jeunes dans les pays du Sud, parmi lesquels beaucoup de pays naguère puissants et fiers – et parce que cela dure depuis maintenant plusieurs années, on ne peut plus parler de simple “épisode”. On dépossède ici une génération de son avenir, on fabrique une génération de perdants, l'ordre naturel des choses se voit chamboulé. Qui s'y oppose ? Ce sont là aussi des dettes qu'il faudra payer un jour.
Enfin, troisième point, on s'aperçoit que l'Hexagone est durement touché par ce phénomène. Après la Seconde Guerre mondiale, il a formé, avec l'Allemagne, l'axe de l'intégration européenne. Aujourd'hui, une grande majorité de Français ont une piètre opinion de l'euro et de l'Union européenne, et la plupart jugent la situation économique du pays mauvaise. Les deux présidents, de droite puis de gauche, qui se sont succédé aux responsabilités n'ont pas su régler le problème – et l'un comme l'autre ont, qui plus est, passablement écorné la crédibilité de leur camp par des politiques bancales et extrêmement versatiles. Qui croit encore la droite et la gauche françaises lorsqu'elles disent connaître le chemin vers des lendemains qui chantent ?
Maîtres chez eux 
Ces dernières années, l'image de la “grande nation” a été constamment mise à mal. Pour Marine Le Pen, ces années-là furent celles du triomphe. Aux dernières élections européennes, son parti a recueilli la majorité des suffrages. Le Pen promet à la nation une "renaissance", veut que les Français soient à nouveau "maîtres chez eux". Elle a gommé l'étiquette extrémiste du Front national pour en faire une formation populiste. Sa première revendication est la récupération de la souveraineté nationale sur les lois, les frontières et la monnaie – en un mot, la mise en place d'un néogaullisme.
Après six années de crise financière, ce projet parle aux Français, bien au-delà de la frange des laissés-pour-compte, séduisant les milieux bourgeois et ouvriers. Il trouve un écho partout où règne le sentiment que le pays part à vau-l'eau à cause de l'Europe, de l'euro et de l'immigration. La plupart des Français jugent que le Front national ne représente plus un danger pour la démocratie – ce qui veut dire ni plus ni moins que Marine Le Pen, contrairement à son père Jean-Marie face à Jacques Chirac en 2002, pourrait sortir victorieuse d'un duel au sommet en 2017.

lundi 24 novembre 2014

Grippe aviaire : la souche H5N8 s'étend en Europe


La grippe aviaire est mortelle pour les poulets et constitue un danger pour la santé de l'homme. (MARK RALSTON / AFP)

GRIPPE. Les Pays-Bas ont ordonné samedi 22 novembre 2014 l'abattage préventif de 8.000 canards, craignant que deux nouveaux élevages, proches de La Haye, aient été touchés par la grippe aviaire qui a déjà atteint trois autres élevages dans le pays.
Le ministère des Affaires économiques avait confirmé vendredi 21 novembre que ces trois élevages, deux situés dans le centre du pays et un autre à une centaine de kilomètres de là, étaient touchés, et qu'on craignait maintenant une extension de l'épidémie.
L'abattage dans les deux élevages proches de La Haye a été décidé parce qu'un camion qui s'y est rendu était auparavant allé dans l'un des autres élevages contaminés.
Lire plus sur: http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20141124.OBS5969/grippe-aviaire-la-souche-h5n8-s-etend-en-europe.html

dimanche 23 novembre 2014

Ukraine - Un drone filme l'aéroport de Donetsk, ravagé par la guerre

Les soldats ukrainiens qui défendent l'aéroport de Donetsk assiégé depuis de longs mois ont envoyé un drone filmer les dommages causés aux bâtiments par les bombardements des forces prorusses. Des images impressionnantes.

Vue aérienne de l'aéroport assiégé de Donetsk, issue d'une vidéo mise en ligne le 17 novembre 2014 - DRVue aérienne de l'aéroport assiégé de Donetsk, issue d'une vidéo mise en ligne le 17 novembre 2014 - DR
Une vue aérienne de l'aéroport assiégé de Donetsk montre l'étendue des dommages infligés aux bâtiments, au bout de presque six mois de combat. On voit notamment des carcasses d'avions abandonnés sur le tarmac, la tour de contrôle dont il ne reste qu'un squelette, et de très nombreux impacts d'obus sur le toit des bâtiments. On aperçoit aussi de nombreux cratères dans les champs environnants.

La vidéo a été tournée par un drone lancé par un soldat de l'armée ukrainienne, un de ces "cyborgs" qui tiennent tête aux forces prorusses qui assiègent l'aéroport depuis la fin du mois de mai. Les positions ukrainiennes dans et autour de l'aéroport Serge-Prokofiev font l'objet de pilonnages d'artillerie quotidiens, suivis la plupart du temps de tentatives d'infiltration de la part de troupes séparatistes ou russes. D'après leConseil ukrainien de la sécurité nationale (RNBO), la dernière attaque, à ce jour, date du 20 novembre, et elle aurait été repoussée avec de lourdes pertes. Et on peut voir, sur la carte de situation du RNBO pour la journée du 21 novembre, que l'aéroport continue d'être pris sous les tirs adverses.

La vidéo mise en ligne sur YouTube par Youri Kassianov permet de prendre la mesure de la violence de ces combats incessants.


lundi 13 octobre 2014

Le Prix Nobrel d'Economie au français Jean Tirole

Jean Tirole à Toulouse, en juin 2008. Le Français a reçu le prix Nobel d'Economie, lundi 13 octobre 2014 - AFP/Eric Cabanis
Jean Tirole à Toulouse, en juin 2008. Le Français a reçu le prix Nobel d'Economie, lundi
13 octobre 2014
- AFP/Eric Cabanis

Le prix Nobel d'Economie a été attribué, le 13 octobre, au Français Jean Tirole pour son "analyse de la puissance du marché et de la régulation", annonce The Wall Street Journal.
Agé de 61 ans, ce spécialiste de la théorie des jeux est président de la fondation Jean-Jacques Laffont–Toulouse School of Economics et directeur scientifique de l'Institut d'économie industrielle à Toulouse.
Selon le comité Nobel, c'est "l'un des économistes les plus influents de notre époque" ; il a notamment "éclairci la manière de comprendre et de réglementer les secteurs industriels dominés par quelques entreprises importantes". "Autrement dit, commente The Guardian, ses travaux ont contribué à empêcher les grandes entreprises de nous exploiter."
Jean Tirole est le troisième Français récompensé dans cette catégorie, après Gérard Debreu en 1983 et Maurice Allais en 1988. Le prix qui lui a été remis s'appelle en réalité le "prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel". Il a été créé en 1968 par la Banque centrale de Suède. D'une valeur de 910 000 euros, il clôt la saison des Nobel.
 
Courrier International

dimanche 5 octobre 2014

Jean Ferrat - "Camarade" - Diapos - Musique (Classiques de la chanson française)

"Camarade"

Image - Le retour de SarkopetitZizi!



Le peuple français tout entier "espère" le retour de Sarkozy (!)

France - SarkopetitZizi rame!

Nicolas Sarkozy ne croyait pas si bien dire, jeudi dernier, à Troyes. "C’est pas facile la politique", a-t-il expliqué ce jour-là aux nombreux militants venus l’écouter lors de son deuxième meeting dans le fief électoral du chiraquien François Baroin, rallié à l’ancien Président. Pas facile? Son retour est contrarié.
Dans notre enquête Ifop/JDD, l’ancien Président continue de faire largement la course en tête pour la présidence de l’UMP face à ses deux challengers Bruno Le Maire et Hervé Mariton. L’ex de l’Elysée obtient 68% des suffrages des sympathisants UMP contre 18% pour l’ancien ministre de l’Agriculture et 1% pour le député de la Drôme. 13% des personnes interrogées ne formulent aucune préférence.
Mais deux semaines après son début de campagne sur France 2 et Facebook, Nicolas Sarkozy voit sa cote reculer de sept points. "Ce tassement montre que l’effet de l’annonce s’est vite estompé, relève Jérôme Fourquet, directeur du département opinions de l’Ifop. Mais ça ne profite pas à la concurrence", conclut-il. L’effet de souffle du retour de Sarkozy aura duré donc peu de temps. Pas de quoi remettre en question son élection le 29 novembre, jour de l’élection du nouveau président de l’UMP.
Le Jdd - France

mercredi 24 septembre 2014

Algérie - L'Etat islamique place ses pions

Dessin de Arend.

Un groupe terroriste algérien inconnu a annoncé le 13 septembre qu'il quittait Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) et rejoignait les rangs de l'Etat islamique [EI, dirigé par Abou Bakr Al-Baghdadi].

Le groupe Djound Al-Khilafa en Algérie (Les soldats du califat en Algérie) est composé de membres de cellules dormantes d'Aqmi dans le centre du pays. A sa tête, on retrouve Abdelmalek Al-Gouri, [alias Khaled Abou Souleiman, un homme recherché par les services de sécurité algériens et condamné par contumace en 2012 à la peine capitale].

Prudence des analystes
Aucune réaction officielle n'a été publiée à l'annonce de la nouvelle, et les analystes restent prudents quant à la véracité de ce communiqué et aux raisons ayant poussé à une telle annonce.
Cette nouvelle division au sein d'Aqmi intervient quelques jours seulement après que la presse a fait état d'informations sur les plans de l'EI de s'implanter dans le sud-est algérien, à la frontière avec la Libye. Des rapports de sécurité ont également parlé de graves divisions au sein du conseil consultatif d'Aqmi.
"Nous savons que des figures influentes de l'organisation qui souhaitent suivre Abou Bakr Al-Baghdadi préfèrent attendre avant de se prononcer, car ils savent que cela fragiliserait la structure", a expliqué un officier algérien sous couvert de l'anonymat.
L'exode des groupes affiliés à Al-Qaida
Bien que le leader d'Aqmi, Abdelmalek Droukdel, ait refusé de reconnaître l'EI et préféré renouveler son allégeance à Al-Qaida, d'autres personnages importants de son organisation semblent désireux de changer de partenaires. Cet été, l'un d'eux, Abou Abdallah Othmane El-Acimi, a officiellement rallié la cause de l'EI.
De leur côté, les branches maghrébine et yéménite d'Al-Qaida ont publié le 16 septembre un communiqué dans lequel elles menacent la coalition anti-EI, et s'opposent à toute action armée contre le mouvement terroriste. Cet appel était en grande partie destiné aux groupes armés actifs en Irak et en Syrie, leur demandant de ne pas combattre l'EI.
Ultime tentative
Selon certains experts, cet appel tardif d'Al-Qaida est une ultime tentative de la part du mouvement de sauver la face après que ce nouveau mouvement terroriste [qui se développe sous la bannière de l'EI] lui a volé la vedette. C'est une position tactique destinée à mettre un coup d'arrêt à l'exode des groupes terroristes affiliés à Al-Qaida, expliquent-ils.
Concernant la menace de l'EI, le ministre des Affaires étrangères algérien Ramtane Lamamra a déclaré le 15 septembre que "l'EI s'est offert un nom qu'il ne mérite pas, et l'islam est innocent de ces comportements ignobles". Il souligne que l'Algérie coopérera avec les autres pays arabes dans la lutte contre le terrorisme.
 
Courrier International

lundi 22 septembre 2014

Petit Sarkozy : une parodie de Louis de Funès

Avenir politique. Corruption. Le retour de Sarkozy.
Avenir politique. Corruption.
Le retour de Sarkozy.

Dessin de Mohr paru dans Frankfurter Allgemeine Zeitung, Francfort
Cet homme d’Etat a un message important à délivrer à ses compatriotes car la France est mal partie. Son ton est grave. Si l’on entendait Nicolas Sarkozy à la radio, on serait vraiment inquiet. A la télévision, c’est autre chose.

Là, c’est le corps de l’ancien président qui assure la communication, en particulier ses épaules. Pendant que Sarkozy exprime sa pondération et sa profonde inquiétude, c’est d’abord la gauche qui se soulève, puis la droite. Alors qu’il médite à voix haute sur l’état de la justice et déclare que tout le monde pourrait être touché par une clique de juges gauchistes qui se livre à des campagnes politiques, son buste effectue un mouvement circulaire.

Nicolas Sarkozy porte un costume gris ajusté et on voit bien que tout le haut de son corps s’est mis en mouvement. Au fil de l’entretien, ses bras, ses mains et son visage développent également leur propre chorégraphie. Au bout de quelques minutes, Sarkozy Internationaldoit changer de position sur son fauteuil au milieu de ses phrases pour donner vaguement l’impression que ces convulsions et ces spasmes sont volontaires. Les muscles de son visage finissent eux aussi par prendre leur indépendance.

Les sourcils se lèvent, puis se froncent, les commissures des lèvres s’étirent en un rictus étrange, comme dans une parodie de Louis de Funès. Il est toujours étonnant de voir qu’un retour prématuré peut ruiner une carrière politique et que ce n’est pas le scandale mais sa gestion qui tue la crédibilité d’une personnalité publique.

La plupart des citoyens n’ont ni le temps ni l’envie d’étudier de longs programmes et jaugent les personnalités politiques comme ils se forgent une opinion au jour le jour – et le plus important, c’est la perception visuelle. Ils entendent Nicolas Sarkozy lancer une mise en garde désintéressée contre une justice devenue folle, qui va bientôt prendre chaque citoyen pour cible, mais ils voient son corps brûler d’envie de se battre ou de fuir.

Comme ni l’un ni l’autre n’est possible dans un long différend avec la justice, l’ancien président se tortille furieusement sur son siège. Sarkozy déclare que le pays des droits de l’homme ne devrait pas permettre aux juges de l’agresser ainsi, mais la révolte de ses muscles traduit son désespoir et son désir de faire de ses problèmes ceux de tous les citoyens.

—Nils Minkmar
Publié le 5 juillet 2014 dans la Frankfurter Allgemeine Zeitung Francfort

Courrier International

L'Etat islamique appelle au meurtre des citoyens français et américains

L'organisation djihadiste a lancé lundi un appel à ses partisans à tuer des citoyens, notamment Américains et Français, des pays de la coalition internationale mise en place pour le combattre en Irak et en Syrie. "La France n'a pas peur", a déclaré en réponse le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.   C'est une réaction aux frappes aériennes dans le nord de l'Irak. Dans un message diffusé lundi, l'Etat islamique a appelle ses partisans à riposter à la France et aux Etats-Unis en s'en prenant à leurs ressortissants. "La meilleure chose que vous puissiez faire est de vous efforcer de tuer tout infidèle, qu'il soit Français, Américain ou d'un de leurs pays alliés", affirme le porte-parole du groupe, Abou Mohamed al Adnani, qui cite également "le Canada" et "l'Australie".
"Si vous ne pouvez pas trouver d'engin explosif ou de munition, alors isolez l'Américain infidèle, le Français infidèle, ou n'importe lequel de ses alliés. Ecrasez-lui la tête à coup de pierre, tuez-le avec un couteau, renversez-le avec votre voiture, jetez-le dans le vide, étouffez-le ou empoisonnez-le", poursuit-il dans ce message audio traduit en anglais, en français et en hébreu. Il affirme par ailleurs, selon Reuters, que l'intervention militaire conduite par les Etats-Unis sera "l'ultime campagne des croisés". "Elle sera détruite et mise en échec, comme l'ont été toutes vos précédentes campagnes", poursuit Adnani, qui promet encore : "Nous conquerrons votre Rome, nous briserons vos croix et nous réduirons vos femmes en esclavage."

"Les méchants et sales Français"

Dans une version du texte traduite par l'AFP, le responsable djihadiste demande de viser "en particulier les méchants et sales Français". François Hollande a donné jeudi son feu vert à des raids aériens contre les positions de l'Etat islamique. La première frappe a été menée dès le lendemain matin. Les Etats-Unis, pour leur part, ont commencer leurs frappes dès le 8 août et n'excluent désormais pas, contrairement à Paris, de viser le sol syrien. Un conseil de sécurité de l'ONU prévu cette semaine en marge de l'Assemblée générale des Nations unies devrait préciser davantage le rôle de chacun au sein de la coalition internationale qui rassemble une quarantaine de pays.
Réagissant à la déclaration de l'Etat islamique, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a affirmé à la mi-journée que ces propos "témoignent s'il en était besoin de la barbarie de ces terroristes". "Leur menace n'entamera en rien notre détermination à mettre fin à leurs exactions et secourir les populations", a déclaré le locataire de la place Beauvau. "La France n'a pas peur", a-t-il répété à plusieurs reprises, assurant par ailleurs que le dispositif Vigipirate est "aujourd'hui opérationnel et efficace".
 
Le Journal du Dimanche - France

samedi 20 septembre 2014

Le retour de Sarko Petitzizi

 
          
Le retour de Nicolas Sarkozy n'a peut-être rien d'une surprise, il n'en provoque pas moins une déferlante sur le Net. Vendredi, en cinq heures, la page Facebook de Nicolas Sarkozy avait enregistré 1 510 000 vues. Ce samedi, le cap des deux millions de vues a été franchi. Le compte de l'ancien président a gagné 28 000 abonnés depuis la publication de sa tribune, dont 6 000 cette nuit, essentiellement des Français de l'étranger. La tribune elle-même a été partagée 18 000 fois et "likée" 82 000 fois. Du côté de Twitter, six heures après la déclaration de candidature, les chiffres donnaient tout autant le vertige avec 1,1 million de vues pour le compte de Nicolas Sarkozy auxquels s'ajoutaient 16 000 retweets, 44 200 mention de "Sarkozy" et 3 300 nouveaux followers.
 
Le Point - France

L'image du jour - 20-09-2014 - Pollution en Chine

Importante pollution de l'eau en Chine
Un homme montre des eaux et des sols rougis contaminés par les déchets industriels d’une usine de teintures, suite d’importantes intempéries, dans le comté de Ruyang, dans la province d’Henan.
Selon les autorités locales, l’entreprise n’avait pes les autorisations adéquates et a été fermé il y a quelques mois suite à une explosion qui avait déjà conduit à des pollutions.
REUTERS/Stringer

mardi 16 septembre 2014

Article - Sport cycliste (?) le maillot nu qui fait scandale

Entre buzz et scandale, la tenue de l’équipe cycliste féminine colombienne fait le tour des réseaux sociaux. On pourrait en effet croire que les filles de l’IDRD-Bogota Humana-San Mateo Solgar sont à moitié nues.





Les cyclistes de l'équipe IDRD-Bogota Humana-San Mateo Solgar se sont fait remarquer lors du Tour de Toscane. (lundi 15 septembre 2014).

La Tribune de Genève - Suisse

samedi 16 août 2014

L'image du jour 16-08-2014 - Robin Williams

En hommage à Robin Williams
 
Le cliché date du 23 mars 1998. L’acteur américain Robin Williams vient de recevoir l’oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation d’un psychologue dans le film “Will Hunting”. Ce sera le seul Oscar de sa carrière. Une carrière qui s’est achevée tragiquement ce lundi 11 août 2014. Picture Credit: Reuters/OSCARS
See you my friend!

Algérie - Térrorisme, exagération?

 
Le département de John Kerry évoque la persistance de la menace terroriste et invite même les citoyens américains à ne pas se rendre dans des meetings de quelque parti qu’ils soient, car le caractère pacifique risque de se transformer vite en violence et émeutes !
Le Département d’État US vient de mettre à jour son “Travel Warning” concernant l’Algérie. L’alerte postée le 13 août dernier sur le site du bureau des affaires consulaires du Département d’État intervient après celle du 6 février et du 4 juillet derniers. C’est donc le troisième avertissement destiné aux citoyens américains devant se rendre en Algérie pour cette année 2014.
Au-delà des consignes de sécurité habituelles auxquelles les Algériens se sont habitués depuis les années 1990, le nouveau “Travel Warning” dépasse le cadre de la menace terroriste qu’il tente d’ailleurs d’amplifier à un degré inimaginable. S’il est vrai que des résidus de groupes terroristes continuent de semer la mort en Algérie, grâce à la complicité de certaines monarchies du Golfe et à la précieuse aide américaine en la matière, selon les aveux mêmes d’Hillary Clinton, il n’en reste pas moins que l’alerte US généralise les kidnappings en affirmant qu’“il ya une forte menace de terrorisme et d'enlèvements en Algérie”. Même s’il reconnaît que les “grandes villes sont fortement sécurisées”, le Département d’État avertit que “des attaques pourraient encore potentiellement avoir lieu” et souligne que “la majorité des attentats, y compris les faux barrages, les enlèvements et les embuscades, a lieu dans les régions de l'Est et du Sud”. Poussant l’exagération, la note indique qu’“Aqmi et le Mujao demeurent actifs dans toute l'Algérie”.
Que peut bien signifier la violence des consignes américaines quelques jours seulement après la tenue du Sommet USA-Afrique auquel l’Algérie a activement participé ? Y a-t-il un lien direct ou indirect entre cette note et la dégradation de la situation en Libye, à Gaza et en Irak ?
La note du département de John Kerry revient curieusement sur l’attaque du site gazier de Tiguentourine, qui a eu lieu en janvier 2013, en relevant que c’est une “organisation liée à Aqmi dirigée par Mokhtar Belmokhtar” qui en est à l’origine. Le Département d’État relève que les forces de sécurité algériennes et tunisiennes mènent des opérations conjointes dans le mont Chaâmbi (frontière tunisienne), qui est considéré comme un véritable maquis islamiste. Considérant cette situation, la note recommande aux citoyens américains “d'éviter de voyager par voie terrestre en Algérie”.
Mais là où la note dérape, c’est lorsqu’elle demande aux “citoyens américains qui résident ou voyagent en Algérie de prendre des mesures de sécurité personnelles”, incluant “le stockage de réserves suffisantes de médicaments, de nourriture et d'eau pour une utilisation en cas d'urgence”. Rappelant qu’“Alger ainsi que de nombreuses villes ont connu des troubles et des émeutes”, la note invite les “citoyens américains à éviter les grandes foules et les manifestations, car, souligne-t-elle, même des manifestations supposées être pacifiques peuvent devenir violentes et imprévisibles”. Et d’ajouter : “Les citoyens américains doivent être vigilants et conscients de leur environnement. Ils doivent maintenir la sensibilisation sur leur sécurité en tout temps à travers une surveillance régulière des informations données par les médias sur la question.”
La note poursuit : “Les visiteurs en Algérie sont invités à rester uniquement dans les hôtels où la sécurité est assurée comme il se doit. Tous les voyageurs devant se rendre en Algérie devraient rester vigilants, éviter la fréquence des déplacements et maintenir un profil bas. Les citoyens américains devraient éviter les rassemblements politiques de toutes sortes. La plupart des rassemblements politiques sont pacifiques mais peuvent devenir subitement violents”, Pire, “les Algériens qui ont la double nationalité américaine doivent être conscients que, même s'ils sont en Algérie, ils seront traités comme des citoyens algériens par les autorités du pays d'accueil”. Le département d’État US considère que les mesures de sécurité prises par les autorités algériennes au profit du personnel de l'ambassade américaine à Alger sont suffisamment renforcées afin qu’il puisse “vivre et travailler” en toute quiétude. Cependant, souligne la note, “ces pratiques limitent et peuvent parfois empêcher le mouvement des fonctionnaires de l'ambassade américaine et la prestation des services consulaires dans certaines régions du pays”.
Le gouvernement algérien, affirme également la note, exige du personnel de l'ambassade américaine une demande d’autorisation pour voyager à l'extérieur de la capitale, ainsi qu’une escorte.
Pour le département de John Kerry, il ne serait pas normal qu’un déplacement dans la zone militaire établie autour du centre pétrolier de Hassi-Messaoud soit soumis à une autorisation. Le “Travel Warning” se plaint également que le “mouvement quotidien du personnel de l'ambassade dans la région d'Alger soit limité et que des mesures de sécurité soient nécessaires à tout moment et qu’un déplacement du personnel de l'ambassade dans certaines zones de la ville nécessite une coordination avec le Bureau régional de la sécurité de l'ambassade US”.
Last but not least, la note du Département d’État demande aux citoyens américains se rendant en Algérie à s'inscrire dans le Smart Traveler Enrollment Program (Step) pour recevoir les dernières mises à jour de voyage et obtenir des informations sur la sécurité. “En s'inscrivant, les citoyens américains rendent la tâche plus facile à l’ambassade US pour les contacter en cas de problème”, conclut la note.
Liberté - Algérie

Zone €uro: le danger se précise

Dessin de ChubascoPas de bonne nouvelle pour l'économie européenne. Les résultats du deuxième trimestre le montrent : "L'Allemagne est en recul tandis que la France stagne", souligne le Financial Times dans un article du 14 août, ajoutant que cette situation "soulève des craintes quant à la fragile reprise de la zone euro en faisant un pas de plus vers la déflation".

Avec des résultats qui n'ont pas atteints les objectifs dans ces deux pays, et l'Italie de nouveau en récession, "aucune des trois grandes économies de la région n'a connu de croissance au printemps dernier", insiste encore le quotidien britannique.
C'est la première fois depuis fin 2012 que l'économie allemande se contracte.
"Les données et enquêtes publiées ces dernières semaines suggèrent que l'escalade de la crise en Ukraine a eu un impact en Allemagne", précise le Financial Times.
Cependant, pour Christian Schulz, économiste à Berenberg Economists, cité par le quotidien financier, l'Allemagne devrait rebondir rapidement une fois que le conflit aura disparu du devant de la scène. "Le pays devrait reprendre son rôle de moteur de la croissance dans la zone euro, ajoute-t-il, bien qu'il aura à entrer en concurrence avec l'Espagne pour la première place parmi les grands pays".
Courrier International

Claude Nougaro - "Il faut tourner la page" - Video - Musique - Live (Classiques de la chanson française)

"Il faut tourner la page"

dimanche 3 août 2014

Pierre Perret - "Lili" - Video - Musique - Live (Classiques de la chanson française)

L'image du jour - Le désert égyptien et la Mer Rouge

Le désert égyptien tweeté depuis l'espace
Le désert égyptien et la Mer Rouge par une après-midi dégagée, cette photo a été tweetée par l’astronaute américain Reid Wiseman. En mission dans la Station Spatiale Internationale, il alimente régulièrement son fil Twitter @astro_reid, pour le plus grand plaisir des internautes
REUTERS/Reid Wiseman/NASA/Handout via Reuters

mercredi 30 juillet 2014

dimanche 27 juillet 2014

Photo - La Havane

NOVEMBRE 2010
JoanMira

Images - Beaux lieux oubliés du monde - Metro Croix Rouge - France

La station Croix-Rouge est le premier terminus de la ligne 10 mise en service en 1923. Elle a été fermée le 2 septembre 1939, au début de la Seconde Guerre mondiale, et n'a jamais été rouverte depuis, en raison d'une trop grande proximité avec la station Sèvres-Babylone.
DR

Images - Beaux lieux oubliés du monde - Mine de diamants de Mirny - Russie

Ce trou, le deuxième plus gros au monde creusé par l'homme, a été fait à la demande de Staline pour satisfaire les besoins de l'URSS en diamants. La mine a été abandonnée quand les difficultés de creuser davantage se sont révélées trop insurmontables.

Image - Gaza

Où trouver refuge, après l'attaque d'une école de l'ONU à Gaza?

A Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, un enfant réfugié palestinien se met à l’abri des attaques israéliennes dans une école de l’UNRWA, l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens. Le 25 juillet, un tir d’obus israélien a fait au moins 15 morts dans cet établissement. REUTERS/Finbarr O’Reilly

lundi 14 juillet 2014

L'image du jour 14-07-2014

Alep : l'innocence malgré les bombes
Un jeune garçon se jette dans un cratère rempli d’eau dans le quartier al-Shaar d’Alep, en Syrie. Les activistes affirment que ce cratère est dû à l’explosion d’un baril d’explosif largué par l’armée de l’air syrienne.
REUTERS/Hosam Katan

lundi 7 juillet 2014

L'image du jour 07-07-2014

Ouvrez les vannes !

Ouvrez les vannes !
Comme à chaque année, l’ouverture des réservoirs du barrage de Xiaolangdi, situé sur le fleuve jaune et dans la province chinoise du Henan, a donné lieu à un spectacle incroyable. Ces opérations de « nettoyage » ont pour objectif de prévenir tous risques d’inondation en purgeant les sédiments – vase et sable – qui s’accumulent en aval du fleuve.REUTERS

dimanche 6 juillet 2014

La présidence de Jean-François Copé à l'UMP a plombé la comptabilité du parti. Telle est la conclusion de l'audit financier qui sera rendu ce mardi à Luc Chatel, le secrétaire général par intérim, rapporte ce dimanche le JDD. La dette du parti s'élèverait au total à 80 millions d'euros. Pour la deuxième année de suite, l'UMP pourrait ne pas honorer ses prêts bancaires. Une somme qui serait liée au train de vie, jugé extravagant, de Jean-François Copé et de ses proches.

51 000 euros de billets d'avion pour le couple Copé

En 2013, l'ex-président de l'UMP aurait dépensé 27 000 euros de billets d'avion. Sa femme, Nadia Copé, aurait, elle aussi, profité des largesses du parti: 24 000 euros de voyages ont été réglés par le parti.
Pourtant, selon un cadre cité par le JDD, ses billets d'avion auraient dû être pris en charge par Génération France, le micro-parti de Jean-François Copé. "[...] Jérôme Lavrilleux avait dit qu'il s'en occupait; apparemment c'est le parti qui a payé", explique-t-il au journal.

Des salaires élevés

Les salaires de certains cadres du parti n'ont rien arrangé aux finances de l'UMP. Éric Cesari, son ex-directeur général, aurait ainsi perçu 12 500 euros mensuels brut (10 000 euros net). "Il a un contrat béton et un gros salaire", décrivait un filloniste à L'Express pour expliquer les difficultés à virer ce sarkozyste.
Le salaire de Geoffroy Didier serait encore plus inattendu. Pour le simple titre de collaborateur de l'ex-vice président de l'UMP, Brice Hortefeux, il aurait touché 8500 euros brut (6200 € net).

La guerre Copé/Fillon

D'après le JDD, la bataille entre les deux hommes pour la présidence de l'UMP à l'automne 2012 aurait coûté près d'un million d'euros au parti. Une somme qui n'aurait jamais dû exister sans irrégularités de vote.

La dernière leçon de Vahid

 


Forte émotion chez quelques inconsolables confrères, scandalisés par le fait que l’intervention du président Bouteflika n’ait pas suffi à empêcher Halilhodzic de quitter son poste.
Selon leurs dernières analyses, il n’y a que le complot pour pouvoir expliquer le fait qu’un désir de Bouteflika, soutenu par une foule de supporters, n’ait pas été exaucé ! Ainsi, un collègue écrit-il : “Le successeur de Rabah Saâdane dérange-t-il (…) à tel point que ‘certains cercles’ osent contrarier le président de la République qui s’est, pourtant, montré catégorique sur ce sujet dernièrement, en soulignant que ce dernier ‘devait rester’” ? Un autre note que “le président de la République, qui est toujours à l'écoute de son peuple (sic !), veut donc exaucer son vœu de revoir coach Vahid à la barre technique des Verts” ; sûr de son fait, il rappelle que “l’Algérie est bien riche et peut se permettre n’importe quel coach” !
Souvent la foule, leurrée par sa puissance éphémère, s’autoproclame “peuple” et prend ses désirs pour des nécessités. Elle en oublie que “le peuple”, précisément, est fait d’individus. Et que dans certaines cultures, l’individu dispose librement de lui-même. C’est peut-être cette liberté que Halilhodzic vient d’exercer en s’en tenant à ce qu’il avait déjà décidé : changer d’air.
Dans la pensée totalitaire, que nous partageons avec notre pouvoir dans une sorte de syndrome de Stockholm généralisé, la volonté tapageuse de la foule, érigée en “volonté populaire” et endossée par le pouvoir, devient volonté absolue. Une volonté de la foule qui, donc, érigée en “volonté populaire” et s’exprimant par l’intermédiation du pouvoir, devient volonté absolue.
Mais où se croit-on ? En Algérie ? Personne n’a donc envisagé le cas où que Halilhodzic a simplement et librement choisi parmi les opportunités professionnelles qui se présentent à lui, ou le cas où, s’étant déjà engagé avec un club turc, il n’a peut-être pas trouvé correct de se rétracter ?... même pour l’offre d’un employeur “qui peut se payer n’importe quel coach”.
L’argent a contribué à la formation de la conviction selon laquelle Halilhodzic ne pouvait pas refuser l’offre algérienne : il est notoire que quand notre pouvoir aime, il ne compte pas.
Au lieu d’être scandalisée par la “qatarisée” des deniers publics qui servent à entretenir le “prestige” d’un pouvoir improductif, à soudoyer les corporations, clans et confréries, à asservir les élites “choisies”, la foule est scandalisée par l’échec du subterfuge politico-médiatique.
Tout le monde a vu qu’Halilhodzic espère que “l’on poursuive la dynamique”. Mais personne ne s’attarde sur son constat selon lequel “les choses n’ont pas toujours été faciles”.
Non, parce que l’on a coutume de couvrir les laideurs du système avec de l’argent. S’il accepte de rempiler, il acceptera de se taire. Il accepte l’oubli, cette formule ruineuse qui dispense nos “responsables” de rendre des comptes et qui fonde la démocratie de “la stabilité”.
Comme l’on couvre le déni de démocratie en payant au peuple, aux supporters, le meilleur entraîneur du monde et les meilleurs de la diaspora. Ne pouvant choisir leurs dirigeants, les Algériens, troquant leur statut de citoyens contre leurs fugaces ivresses de supporters, ont l’illusion que leurs dirigeants exécutent leur choix.
Mustapha Hammouche
Liberté - Algérie

L'image du jour 06-07-2014

Ciel grandiose à New York
Un éclair à Manhattan au moment d’un coucher du soleil : un spectacle vibrant offert aux passants.

samedi 5 juillet 2014

65 % des Français ne souhaitent pas que Sarkozy se présente à la présidentielle

Près de deux Français sur trois (65%) ne souhaitent pas que l'ancien président Nicolas Sarkozy se présente à l'élection présidentielle de 2017, selon un sondage BVA pour Itélé et Le Parisien-Aujourd'hui en France.

"J'aurai à décider, après un temps de réflexion, à la fin du mois d'août ou au début septembre, de ce que je vais faire", avait déclaré l'ex-chef d'État lors de son intervention télévisée, après l'annonce de sa mise en examen pour "corruption active", "trafic d'influence actif" et "recel de violation du secret professionnel".

À la question de savoir s'ils souhaitent que Nicolas Sarkozy se présente à l'élection présidentielle de 2017, 65% des personnes interrogées ont répondu "non", 33% "oui", tandis que 2% ne se sont pas prononcées. Si 94% des sympathisants de gauche ne souhaitent pas que l'ancien président soit candidat pour un nouveau quinquennat, 62% des sympathisants de droite y sont favorables, une proportion qui atteint 78% parmi les sympathisants de l'UMP (opposition), le parti de Nicolas Sarkozy, selon les résultats de cette enquête.

70% des Français pensent qu'il reviendra

Priés de dire s'ils pensent que Nicolas Sarkozy se présentera à la présidentielle de 2017, 70% des sondés ont répondu "oui", un point de moins qu'en mars, contre 28% "non". 2% ne se sont pas prononcés. Quant à savoir s'ils pensent qu'"avec les affaires en cours, l'UMP peut tout de même présenter Nicolas Sarkozy" comme candidat à la présidentielle, 57% des Français ont répondu négativement, contre 41% positivement. 2% ne se sont pas prononcés.

Le sondage a été réalisé après la mise en examen de l'ancien chef de l'État mais avant son intervention télévisée. L'enquête a été réalisée auprès d'un échantillon de 1057 personnes recrutées par téléphone et interrogées par internet les 3 et 4 juillet, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
Le Figaro

vendredi 4 juillet 2014

Coupe du Monde de Football - Les bleus: Fin de l'histoire - l'Allemagne élimine la France

Les Bleus ont craqué une fois, la fois de trop... l’équipe de France a abandonné sous le cagnard du Maracana ses rêves d’une Coupe du monde plus aboutie... Menés dès la 13e minute de jeu et une tête de Hummels à un moment du match où l’Allemagne leur avait confisqué le ballon, les joueurs de Didier Deschamps ont  cru jusqu’au bout, mais ni le passage en 4-2-3-1 après la rentrée de Rémy (73e), ni le remplacement de Valbuena par Giroud en fin de match leur auront finalement permis de poursuivre leur route.

Dans l’avion qui les reconduira en France, ils repenseront certainement à ces situations chaudes qu’ils auraient pu mieux négocier, mais ils ne devront pas non plus oublier qu’il a fallu un grand Hugo Lloris en fin de match pour continuer à croire. A en juger par les larmes de Griezmann ou par le regard dans le vide de Valbuena au coup de sifflet final, la déception des Bleus a été à la hauteur des espoirs qu’ils nourrissaient secrètement.
 

dimanche 22 juin 2014

La grotte Chauvet entre au patrimoine mondial

La grotte Chauvet est aussi une cavité exceptionnelle du point de vue géologique, des volumes importants avec hauteur des plafonds allant jusqu'à 17 mètres, des concrétions splendides avec des couleurs riches et des formations de pendants calcaires et coupoles.
C'est l'un des joyaux du patrimoine français. La grotte Chauvet, située en Ardèche, est entrée ce dimanche au patrimoine mondial de l'Unesco. Elle était opposée à la chaîne des Puys d'Auvergne et à la faille de Limagne, dans la région Centre. «Les vestiges archéologiques, paléontologiques et artistiques de la grotte illustrent comme dans aucune autre grotte du début du Paléolithique supérieur la fréquentation des grottes pour des pratiques culturelles et rituelles», fait valoir le Comité de l'agence de l'ONU pour l'éducation, la science et la culture. «J'ai eu la chance, pour ne pas dire le privilège, de visiter la grotte (...) et je dois dire que j'en suis sorti littéralement sidéré par ce que j'y avais vu, qui révolutionne le regard que nous portons sur nos origines», a réagi pour sa part l'ambassadeur de France auprès de l'Unesco, Philippe Lalliot.
La grotte a été coupée du monde pendant 23.000 ans après un éboulement. Elle a finalement été redécouverte le 18 décembre 1994 par trois spéléologues, Jean-Marie Chauvet, Christian Hillaire et Eliette Brunel. Cette immense grotte est située 25 mètres sous terre sur un plateau calcaire dans le sud de la France, à proximité d'un célèbre pont naturel, considéré comme la porte des gorges de l'Ardèche: le pont d'Arc. À l'intérieur, la cavité est ornée des plus anciennes peintures connues à ce jour et contient plus de mille dessins. Le réalisateur allemand, Werner Herzog, lui a consacré un documentaire en 2010, La Grotte des rêves perdus.
Les occupants du lieu ont dessiné, il y a 36.000 ans, un bestiaire riche de 435 représentations montrant 14 espèces: ours, rhinocéros, lions, panthères, bisons… Les murs révèlent aussi une dizaine de mains en négatif et en positif, des représentations de sexes féminins et, tout au fond de la grotte, le dessin, exceptionnel, du bas du corps d'une femme à côté d'un bison. «Notre ancêtre, l'Aurignacien, cet artiste, vient enfin d'être reconnu», s'est félicité le député de l'Ardèche, Pascal Terrasse. «Qu'il nous pardonne d'avoir attendu 36.000 ans pour consacrer son œuvre.» Au sol demeurent également de vraies traces de pattes d'ours, de deux fois la taille d'une main humaine, et d'innombrables ossements de ces animaux féroces qui y hibernaient.
Le Figaro - France

Coup dur pour Airbus : les portes de l'A380 ont un problème

Les portes des A380 en service devront être changées, selon des sources concordantes
C'est une nouvelle tuile pour Airbus. Après les microfissures sur les ailes de l'A380 fin 2011 début 2012, les portes du géant des airs poseraient également un certain nombre de problèmes, selon plusieurs sources industrielles concordantes. Un problème sérieux au point que plusieurs compagnies aériennes disposant d'A380 dans leur flotte, dont Emirates, ont demandé à Airbus de changer certaines des portes du gros porteur fabriquées par Airbus...
 

...Problème de fuite

Un appareil A380 de la compagnie aérienne Singapore Airlines (SIA), assurant la liaison entre Singapour et Hong-Kong a dû rebrousser chemin le 9 mai dernier après que les pilotes ont été alertés sur un problème de fermeture de porte de la soute à bagages. En janvier, un des appareils A380 de la compagnie a été forcé de faire un atterrissage d'urgence à Bako, en Azerbaidjan, à la suite d'une dépressurisation en cabine. La compagnie aérienne avait alors indiqué que son enquête se concentrait sur la porte principale qui a semble-t-il souffert d'une fuite...

L'image du jour 22-06-2014

Stonehenge célèbre le solstice d'été
Comme tous les ans des dizaines de milliers de personnes se sont rendus à Stonehenge, dans le sud de l’Angleterre, pour fêter le solstice d‘été. Pour voir le soleil se lever sur le jour le plus long, les fêtards ont opté pour une pause yoga. Traditionnels “néo-druides” et adorateurs du soleil, touristes mais aussi familles et écoliers se sont réunis dans une ambiance bon enfant. REUTERS / Kieran Doherty