Nombre total de pages vues

mardi 15 mai 2012

Quebec: compromis exigés!


Michelle Courchesne

Photo d'archives, Jean-François Desgagnés
Les fédérations étudiantes devront faire des compromis prévient la nouvelle ministre de l’Éducation, Michelle Courchesne, qui s’apprête à les rencontrer en fin de journée.
«Il faut que toutes les parties fassent leur bout de chemin. Nous avons fait le nôtre, je verrai si les associations étudiantes feront le leur», a déclaré Mme Courchesne pendant la période de questions et réponses à l’Assemblée nationale. Le conflit dure depuis 14 semaines et le gouvernement a pris les décisions pour favoriser l’accessibilité aux études supérieures, a signifié celle qui vient de succéder à Line Beauchamp qui a remis sa démission hier.
Mme Courchesne rencontre donc les représentants des quatre fédérations étudiantes, FECQ, FEUQ, CLASSE et TaCEQ vers les 18h ce soir. «Je veux savoir si elles ont fait leur bout de chemin», a redit la ministre qui est aussi présidente du Conseil du Trésor. Auparavant, Mme Courchesne aura rencontré les dirigeants des réseaux des cégeps et des universités pour examiner des scénarios de reprises de session d’études.
Pour sa part, la présidente de la FEUQ, Martine Desjardins, se dit prête à faire «différentes propositions» au gouvernement. Mme Desjardins fait confiance en la nouvelle ministre pour favoriser une sortie de crise. Elle craint tout de même un durcissement de la part du gouvernement qui consisterait à forcer le retour des étudiants en classe.
LE JOURNAL DE MONTREAL

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire