Nombre total de pages vues

mardi 29 novembre 2011

Le maître au firmament

Image_1322466695965
En remportant son sixième Masters, un record absolu, Roger Federer a couronné dimanche une fin de saison exceptionnelle marquée par des victoires à Bâle, Paris et Londres. «C'est un rêve», a commenté le Bâlois, qui termine l'année à la 3e place du classement mondial.

Roger Federer s'est imposé 6-3 6-7 (6/8) 6-3 en finale du Masters face à Jo-Wilfried Tsonga, pour lequel les dimanches se suivent et se ressemblent. C'est le troisième dimanche de suite qu'il perd contre Roger Federer après la finale de Bercy et le premier match du round-robin dans cette O2 Arena que Roger Federer a fait sienne.

Devant un public tout acquis à sa cause et qui lui aura réservé samedi et dimanche deux belles «standing ovations», Roger Federer a cueilli son septantième titre, son sixième dans ce tournoi des Maîtres dont il est aujourd'hui le seul détenteur de victoires. Le seul autre tournoi dans lequel il s'est imposé à six reprises est... Wimbledon.

Ce succès a été acquis au terme d'un match riche en rebondissements mais qui ne fut pas d'une qualité exceptionnelle. Roger Federer a, en effet, servi pour le gain de la partie à 6-3 5-4. Il a ensuite bénéficié d'une balle de match dans le tie-break. Son grand mérite fut de repartir au combat en oubliant très vite l'issue de ce deuxième set qu'il n'aurait jamais dû perdre.
SWISSINFO

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire