Nombre total de pages vues

mardi 22 novembre 2011

BENFICA QUALIFIE!!!



Manchester n'a pas encore son billet pour les huitièmes

Axel Witsel peut être satisfait de sa prestation. En opposition directe avec Fletcher et Carrick, l'international belge a tenu tête à l'entrejeu anglais. © afp
Tout comme au match aller (1-1), Manchester United et Benfica se sont quittés sur un partage (2-2). Cueillis à froid à la suite d'un mouvement initié par Axel Witsel (0-1), les hommes de Ferguson ont égalisé avant le repos par l'entremise de Berbatov (pourtant en position de hors-jeu). En deuxième période, c'est Fletcher qui donnait l'avance aux Red Devils, avant qu'Aimar ne profite d'une erreur dans la défense anglaise (2-2). Manchester United, pas encore qualifié, devra aller chercher un point à Bâle lors de la dernière journée pour assurer sa place en huitièmes de finale.
Dimitar Berbatov a rétabli l'égalite pour les Red Devils, malgré une position hors-jeu évidente. Mais que faisait le juge de touche sur cette phase?
© getty
Dimitar Berbatov a rétabli l'égalite pour les Red Devils, malgré une position hors-jeu évidente. Mais que faisait le juge de touche sur cette phase? © reuters
1. Berbatov retrouve le chemin des filets
Sur une voie de garage à ManU, Berbatov figurait dans le onze de base de Ferguson, qui avait laissé Herndandez sur le banc. Rooney, qui s'est blessé ce week-end, n'était pas repris. Cités à Anzhi et au PSG, l'attaquant bulgare est sorti de son mutisme sur la scène européenne. En effet, il n'avait plus inscrit le moindre but en C1 depuis octobre 2008. Et dire que son coup de tête victorieux aurait dû être annulé pour une position de hors-jeu flagrante. Quoi qu'il en soit, l'attaquant des Red Devils a prouvé qu'il pouvait encore rendre service à son équipe.

2. La défense, talon d'Achille de ManU
La défense mancunienne a rarement respiré la sérénité dans cette rencontre. Dès l'entame de match, on a senti la fébrilité dans ce secteur de jeu. Le manque d'expérience de Phil Jones, auteur d'un but contre son camp, a été préjudiciable à ManU. Le défenseur anglais n'est pas un gage de sécurité dans l'axe central, malgré la présence de Ferdinand à ses côtés. Vivement le retour de Vidic. De Gea lui non plus n'a pas été exempt de tout reproche et plaide coupable sur le deuxième but portugais.

3. Axel Witsel sous la loupe
Que dire de la prestation d'Axel Witsel? Aligné comme pare-choc devant la défense, l'ex-Standardman peut être crédité d'une bonne prestation. Il a notamment été à la base du but d'ouverture de Benfica. Après 20 bonnes premières minutes de son équipe, l'international belge a eu la tâche difficile avec le volume de jeu de Fletcher et Carrick. Malgré tout, il a tenté de jouer vers l'avant, se permettant même l'une ou l'autre infiltration. En deuxième mi-temps, il a glissé sur la droite de l'entrejeu, sans doute pour bloquer les dédoublements de Patrice Evra. Le médian belge aurait peut-être pu donner la victoire si Aimar s'était montré un peu plus altruiste.

Michaël Bouche
© ap

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire