Nombre total de pages vues

mardi 15 novembre 2011

Cinema: Kassovitz réveille l'affaire de la grotte d'Ouvéa

Kassovitz réveille l'affaire de la grotte d'Ouvéa
Kassovitz vient de réaliser un film coup de poing sur l’affaire de la grotte d’Ouvéa. De la première à la dernière minute, on est capté par cette histoire vraie qui date de 1988. Un thriller suffocant qui n’honore pas la politique ­mitterrando-chiraquienne.
Le contexte : la tension règne sur cette île calédonienne qui appartient à la France. D’un côté les indépendantistes qui se battent depuis des générations pour retrouver leur liberté tribale et leurs terres ; de l’autre, les caldoches, pro-français, qui entendent maintenir leurs privilèges. Pendant l’élection ­présidentielle de 1988 entre François Mitterrand et Jacques Chirac, une ­occupation pacifique des indépendantistes dans la gendarmerie de Fayaoué, sur l’île d’Ouvéa, dégénère et provoque la mort de quatre gendarmes. Vingt-sept autres sont pris en otage et cachés dans une grotte par les hommes d’Alphonse Dianou, chef des rebelles. Le GIGN, mené par le capitaine Legorjus (incarné ici par Kassovitz), tente d’entamer des négociations et de trouver une sortie pacifique. Pourtant, un assaut est ­ordonné par Paris, qui envoie l’armée.
PARIS MATCH

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire