Nombre total de pages vues

vendredi 29 juillet 2016

Médecine. Les tumeurs cancéreuses contiennent les germes de leur propre destruction


Même les cancers ont des failles qui peuvent les mener à leur perte. C’est ce que vient de découvrir une équipe internationale impliquant des chercheurs du University College London (UCL), du MIT et de l’université d’Harvard. C’est une avancée majeure qui pourrait conduire au développement de traitements personnalisés.

En étudiant la complexité génétique de cancers de la peau et des poumons, les scientifiques ont repéré que les tumeurs transportent avec elles des “marqueurs” biologiques que le système immunitaire peut reconnaître et attaquer. Ces marqueurs constituent leur “talon d’Achille”, selon Charles Swanton, de l’lnstitut Francis Crick, qui a participé à l’étude. 

“Parce que ces marqueurs, qui apparaissent comme des protéines de surface, ne se trouvent que sur les cellules cancéreuses, ils fournissent ce que les scientifiques appellent des ‘cibles parfaites’ pour de nouvelles thérapies, qui font appel à la puissance du système immunitaire pour combattre le cancer”, explique The Guardian.

“Mais cette méthode personnalisée, décrite dans la revue scientifique Science, serait chère et n’a pas encore été testée sur des patients”, tempère BBC News. Selon les experts cités par le site de la chaîne britannique, l’idée de “diriger” le système immunitaire pour tuer les cellules cancéreuses est pertinente mais serait compliquée à mettre en œuvre. 
Colonne vertébrale

Selon les chercheurs – dont les travaux ont été financés par Cancer ResearchUK et le Rosetrees Trust –, “cette découverte pourrait former la colonne vertébrale de nouveaux traitements et ils espèrent la tester sur des patients d’ici deux ans”, précise BBC News.

Courrier International - France

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire