Nombre total de pages vues

vendredi 4 mai 2012

Une dixième manifestation en petite tenue

Manifestation nue


MONTRÉAL – Réunis sous le thème «En sous-vêtements pour un gouvernement transparent», près d’un millier de manifestants, dénudés à divers degrés, ont marché pour un dixième soir dans les rues de Montréal, afin de protester contre la hausse des frais de scolarité.
Rassemblés comme à l’habitude à la place Émilie-Gamelin, les participants, environ 400 au départ, ont entamé leur marche vers 19 h en direction nord, se dirigeant vers le parc Lafontaine puis l’avenue du Mont-Royal. Des manifestants en grand nombre se joignaient au groupe, enlevant leurs vêtements en courant, mais sans afficher de nudité complète.
L’invitation affichée sur la page Facebook de la manifestation justifiait d’ailleurs avec une certaine fantaisie le choix de la thématique de cette dixième manifestation, en disant : «Parce que Tremblay et les Conservateurs ne veulent plus de manifestants masqués, parce que nos agents de la paix ont besoin de nouvelles distractions […] parce que c’est le printemps, parce que la nudité ça pogne et que nous voulons attirer l’attention…». L’invitation rappelait cependant que la nudité intégrale est interdite par la loi.
JOURNAL DE MONTREAL

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire